145 œuvres d'art d'Iba Ndiaye transférées de Paris à Dakar.

Vendredi 17 Janvier 2014 - 07:38

Le ministère de la Culture et du Patrimoine a reçu jeudi de la société Eiffage Sénégal une donation de 145 œuvres d'art réalisées par l'artiste sénégalais Iba Ndiaye et transférées de Paris (France) à Dakar.

Des dizaines de caisses remplies d’objets d’art, des tableaux et de dessins réalisés par Iba Ndiaye ont été exposés jeudi à la direction générale d’Eiffage Sénégal, à Dakar, en présence de quelques membres du gouvernement. De nombreux artistes et proches du peintre étaient présents à la cérémonie.

Le ministère de la Culture et du Patrimoine a promis de veiller à la conservation des œuvres.

"Tout l’atelier d’Iba Ndiaye a été transféré de Paris à Dakar. Tous les objets qui appartenaient à Iba Ndiaye sont là. J’aime les projets qui aboutissent. Et c’était justement l’un de nos premiers projets", s’est réjoui le ministre de la Culture et du Patrimoine, Abdoul Aziz Mbaye.

M. Mbaye, accompagné de ses collègues Mary Teuw Niane (Enseignement supérieur), Abdou Latif Coulibaly (Promotion de la bonne gouvernance) et Diène Farba Sarr (Promotion des investissements), a dit que "l’Etat du Sénégal a l’obligation de donner un avenir à l’œuvre d’Iba Ndiaye".

"Il était un peintre qui voyageait beaucoup. Il a laissé ses traces partout. Il est difficile de rassembler tout son œuvre. Nous allons peut-être collaborer avec des collectionneurs privés, pour renforcer davantage son atelier qui vient de Paris", a ajouté Abdoul Aziz Mbaye.

"Ces caisses renferment énormément de choses personnelles. Ces œuvres auraient pu être vendues ailleurs, mais la famille d'Iba Ndiaye a tenu à donner tout cela à l’Etat du Sénégal", a-t-il indiqué.

Aussi s'est-il réjoui du soutien de la direction d’Eiffage Sénégal - une société de droit sénégalais et de capitaux français, active dans le bâtiment et les travaux publics - qui a facilité le transfert des œuvres au Sénégal.

Sa famille affirme que le transfert à Dakar de l’œuvre d'Iba Ndiaye est la réalisation d'un vœu que l'artiste avait formulé.

"Il tenait toujours à ce qu’une partie de son œuvre soit transférée au Sénégal. Iba a vendu ses objets aux Etats-Unis d’Amérique, en Europe et un peu partout dans le monde. Mais il restait quelque chose, qui n’a pas été vendu, dans son atelier parisien. Il avait demandé que tout cela soit transféré dans son pays natal", a expliqué à l’APS Amélie Tribout, une nièce du défunt artiste.

Iba Ndiaye (1928-2008) est considéré comme l’un des plus grands peintres sénégalais. Installé en France (1948), où il a d’abord suivi des études d’architecture, à l’Ecole des beaux-arts de Paris, ce natif de Saint-Louis du Sénégal était revenu au bercail en 1959, pour se mettre au service de son pays.

Il a apporté sa contribution à la création de l’Ecole des arts de Dakar et soutenu la formation de nombreux artistes sénégalais, de 1959 à 1966, l'année de la première édition du Festival mondial des arts nègres.

Un hommage lui a été rendu lors de l'édition 2008 de la Biennale de l'art africain contemporain, à Dakar. Il décédera quelques mois plus tard.

APS

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par doumou ndar le 20/01/2014 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Merci de bien vouloir illustrer votre article avec la photo du défunt Iba Ndiaye pour permettre aux jeunes générations de savoir qui est ce grand peintre Saint-Louisien.
Cordialement,

2.Posté par Mawloud Ould Daddah le 19/02/2014 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
respect,rip,amin,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET