22ème édition de Saint-Louis Jazz : « Autour de Minuit », le OFF dans le IN.

Le Fest Jazz, ce n’est pas seulement la grande scène place Faidherbe, c’est aussi le OFF. Cette année, les plateaux en extérieur font régulièrement le plein d’un bout à l’autre de l’île, en même temps que la foire qui dresse ses magnifiques chapiteaux blancs sur le versant Rognat Sud.

Dimanche 8 Juin 2014 - 14:53

22ème  édition de Saint-Louis Jazz : « Autour de Minuit », le OFF dans le IN.
« Autour de Minuit », avec Ablaye Cissokho et ses amis, est un des rendez-vous les plus prisés. Inspiré d’un concept que Miles, Parker et Coltrane avaient lancé naguère (auquel un de leurs albums légendaires est dédié, ‘Round Midnight), « Autour de Minuit » est un ring musical ouvert au « bœuf » ; tous les musiciens, particulièrement les grands ténors du IN, y retrouvent l’occasion de se rapprocher du public saint-louisien et de jouer dans un groupe « local », sur des sonorités « à la mode du pays ».

Hier, il y avait un public monstre pour la troisième d’ « Autour de Minuit ». Sur la scène du parvis de l’Institut Français, le sémillant harpiste mandingue accueille ses hôtes : royal dans son ensemble en pagne ndiaago, le béret basque et une paire de correcteurs pour compléter son nouveau look, Ablaye Cissokho introduit ses complices, Ousmane Ba à la flûte peul, Djiby Diabaté au baafon, Paap Tendeng aux calebasses, que rejoint bientôt un quatuor magique échappé du Jolof Band : Jeannot Mendy à la guitare, Alé Mbaye aux claviers, Abdourahmane à la basse et Paap Laay aux drums.

Une seule philosophie, en deux actes : donner et recevoir. Ablaye Cissokho et ses amis ? Une bande de copains qui ont du talent et du cœur. Le groupe a mûri depuis son dernier passage à Ndar, mais l’esprit est resté le même. Ablaye taquine le rythme mandingue comme ses coéquipiers. Ensemble, ils dialoguent avec la kora, font vibrer la nuit saint-louisienne de notes magiques. Ultime restitution « live » de l’album Racines, encore plus groovy, résolument jazzy.

« Autour de Minuit » reste tout à fait dans le tempo du festival. Tour à tour, les guest stars montent sur le podium. Olmar et Onder Foran, le batteur et le lead guitar du groupe turc Swing à la turque ouvrent le bal : la fusion n’est pas facile, pourtant elle s’opère en un rien de temps. Ablaye fait dans l’humour : « J’étais fâché quand un jour la Turquie a éliminé le Sénégal au Mondial ; ce soir, je suis honoré de recevoir mes frères turcs en jam session. » Jeannot et Abdourahmane ont convié à les joindre leur pote, le batteur Joël du MILIM Jazz Band.

Un concert sans frontières jusqu’au petit matin, auquel même des slameurs se sont invités. Slamou Aley Koum, Jamil MC, Sceptik, entre autres découvertes de la soirée, prouvent, s’il en était besoin, que le slam (et le rap également), avec leur sens de la provoc’ et surtout leur veine lyrique, se nourrissent de jazz.

« Autour de Minuit » a pris fin vers trois heures et demie, avec la prestation originale des jeunes stars saint-louisiennes de l’émission télé Sen Petit Gallé ; Doudou et Saliou se sont mis à l’école du jazz, sans complexe. La relève est là, les « grands » n’ont qu’à bien se tenir.

Charles Camara

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET