24 partis et coalitions à l’assaut des 150 sièges de l’Assemblée nationale sénégalaise

Samedi 9 Juin 2012 - 01:02

24 partis et coalitions à l’assaut des 150 sièges de l’Assemblée nationale sénégalaise
Au total, 24 partis et coalitions débutent ce samedi, au Sénégal, la campagne électorale pour les élections législatives du 1er juillet prochain qui inaugurent l’ère de la parité à l’Assemblée nationale, dont le nombre de députés est passé à 150 députés (contre 140 en 1998), suite à un projet de loi voté en novembre 2006, quelques mois avant les législatives de 2007.





Lors des législatives de 2007 marquant la 13-ème législature, la proportion de femmes élues avait atteint 18,5 %. Un net progrès par rapport à 2002 (12,5 %).



La 14ème législature de 2012 est venue accélérer le rythme, obligeant à chacune des 24 listes en compétition, à respecter la parité. Autrement dit, le mode de désignation est le suivant : Un homme-Une femme, bien que l’inverse soit possible : Une femme-un homme. Ce qui doit aboutir à un Parlement coloré, à 50% de femmes et autant d’hommes.



Autre particularité des législatives de 2012 : le Sénégal connaît pour la première fois une femme investie tête de liste. Ainsi, Ndella Madior Diouf dirige la liste ‘’Petaw’’ (Cauri, en wolof).



‘’Je ne suis pas du tout découragée par les différents scores obtenus par les dames à la dernière élection présidentielle. Ces scores ont une explication. D’abord Diouma Dieng Diakhaté ne s’était pas du tout préparée.



C’est dans la dernière semaine qu’elle a été investie par le parti des chômeurs. Quant à Amsatou Sow Sidibé, une grande universitaire, a quand même eu des problèmes de communication’’, disait-elle récemment dans un entretien avec un quotidien dakarois.



Deux chefs religieux sont aussi de la course. Cheikh Ahmadou Kara Mbacké, issu de l’influente confrérie mouride, souteneur de l’ex-président Abdoulaye Wade en 2007, est tête de liste du Parti de la vérité pour le développement (PVD).



Le dignitaire de la confrérie tidiane, Serigne Mansour Sy Djamil, dirigeant la liste du mouvement citoyen ‘’Bes Du ?akk’’ dont il est l’initiateur, ‘’espère avoir au moins 25 députés à l’Assemblée nationale, à l’issue des élections législatives prochaines’’.



La Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir de 2000 à mars 2012), connaît une dissidence dirigée par Pape Diop, l’actuel Président du Sénat, qui conduit la liste de la coalition ‘’Bokk Gis-Gis’’ (avoir la même vision), assisté d’anciens ministres, députés, sénateurs, entres autres, de cette formation politique majoritaire à la 13-ème législature de 2007.



Pour sa part, la coalition ‘’Benno Bokk Yakar’’ (Rassemblement des forces du changement) qui avait soutenu à la présidentielle l’actuel président de la République, Macky Sall, va ‘’bon gré malgré, unie’’ aux législatives.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET