2ème ÉDITION DE LA JOURNÉE DU DÉTENU : Plus de 400 personnes consultées.

L’Université Gaston Berger a remis vendredi un important lot d’effets de premières nécessités et de produits phytosanitaires à la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Saint-Louis, à l’occasion de la seconde édition de la journée du détenu. Cette initiative lancée par Mme Fatou DIOP, à la suite d’un stage effectué dans cet établissement pénitencier, a été fortement saluée par les autorités de la ville et l’administration de la MAC.

Vendredi 13 Février 2015 - 16:40

2ème ÉDITION DE LA JOURNÉE DU DÉTENU : Plus de 400 personnes consultées.
Cette année, plus de 400 personnes ont été consultées sur plusieurs spécialités médicales par les étudiants et le personnel de l’UFR des Sciences de la Santé (2S) de l’UGB. Une centaine de personnes parmi les populations riveraines ont pu bénéficier des cette œuvre bénévole.

Des lots de savon, du sucre, des serviettes hygiéniques, des couches, du lait pour bébé, des habits, des nattes, des bassines, entre autres, ont été remis aux pensionnaires qui, par la voix de leur porte-parole, ont fortement magnifié ce geste humaniste.

« Nous savons qu’une œuvre d’une telle envergure nécessite de grands sacrifices et un niveau fort d’engagement  social», a expliqué leur représentant des détenus.

« Nous ne sentons pas que nous sommes dans une prison. Nous avons tout ce qu'il faut ici », a-t-il déclaré en se félicitant le représentant de la bonne entente qui existe entre pensionnaires et administration pénitentiaire de la Mac de Saint-Louis.

Le professeur Mbissane NGOM, directeur l’UFR des Sciences juridiques et politiques a indiqué, au nom du recteur Baydallaye KANE, que cette action humanitaire, traduit la volonté clairement manifestée de l’UGB, d’être au service de la communauté.

“C’est un moment de communion utile pour la communauté”, a-t-il estimé en r »affirmant l’assurance des autorités universitaires d’accompagner cette activité pour garantir sa pérennité.

« Nous ne cesserons de vous accompagner, nous ne ménagerons aucun effort pour que les détenus soient dans les conditions les meilleures », a assuré M. NGOM

Il a par ailleurs souligné que le service à la communauté occupe une place prépondérante dans le plan stratégie de développement de l’UGB et l’initiative de Mme Fatou DIOP s’inscrit en droite ligne avec cette vision.

« La prison comme l'université est un espace de sociabilisation », a-t-il précisé. « C’est un lieu de remise en cause et d'introspection qui permet aux détenus d’apprendre de leurs erreurs », dira-t-il avant de saluer l’implication et l’engagement de l’équipe de l’UFR 2S dans le bon déroulement de ces journées.

La commune de Saint-Louis représentée par son directeur de Cabinet Seydina Ababacr BITEYE et les Bajenu GOX sous la présidence de Mme Nafissatou DIOP, ont marqué leur adhésion à cette dynamique et se déclarent engagées à donner plus d’ampleur et d’engouement à la troisième journée du détenu.

Voici les réactions du professeur Mbissane NGOM, de Mme Fatou DIOP, de Mme Agnès DIOGOYE, directrice de la MAC et de Monsieur Seydina ABabacar BITEYE, DC du maire


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET