2nd tour de la présidentielle : la Plateforme de veille des femmes «ËTTU JAMM » met à contribution les jeunes

Vendredi 23 Mars 2012 - 06:59

2nd tour de la présidentielle : la Plateforme de veille des femmes «ËTTU JAMM » met à contribution les jeunes

Après la table ronde organisée avec Le Réseau Nationale des Femmes Rurales du Sénégal (RNFRS) à Thiès, le mardi 21 mars 2012, la Plateforme de veille des femmes («ËTTU JAMM») poursuit l’engagement pour la paix et la non-violence. Elle a décidé d’inciter les jeunes des différents partis politiques à s’engager pour la promotion de la paix dans la perspective du second tour de l’élection présidentielle du 25 mars 2012. A cet effet, la Plateforme les invite à une table ronde, le vendredi 23 mars 2012, à partir de 9 heures, à l’Hôtel Radisson Blu (Salle Mermoz 1, Niveau Zéro).

Ils seront une centaine de jeunes venant de Dakar et d’autres régions à se retrouver pour trouver ensemble des stratégies capables d’éviter ou de faire baisser les tensions électorales lors de ce scrutin présidentiel.
Le but de cette Table Ronde dont le thème est : ELECTIONS PRESIDENTIELLES PAISIBLES, LIBRES ET TRANSPARENTES : REGARD CROISE ENTRE JEUNES ET FEMME est de mettre de côté les divergences d’opinions politiques dans le but commun de s’assurer que l’élection présidentielle sera apaisée et que les jeunes puissent y participer.

La Plateforme a jugé important d’inclure dans son programme d’activités cette rencontre avec les jeunes militants dans un contexte de campagne électorale tendue. Cette consultation avec les jeunes, à l’instar de toutes les activités organisées par la Plateforme au second tour, a l’ambition d’élaborer des stratégies qui visent à lutter contre la violence et à accroître leur participation active ainsi que de celle des femmes. S’y ajoute la promotion de leur intégration dans les programmes de développement du Sénégal.

Pour rappel, la présidentielle sénégalaise dont le premier tour a eu lieu en février dernier, a été marquée par une série de violences qui a soulevé l’inquiétude des uns et des autres. Une réalité qui ne correspond guère à la réputation du Sénégal, jusqu’ici cité en exemple pour ses valeurs de démocratie et sa stabilité politique.
C’est pourquoi, l’ONG Femmes Africa Solidarité (FAS), présidée par Mme Bineta DIOP, conformément à la résolution 1325 du Conseil de Sécurité, a choisi de s’allier les compétences féminines, membres de la Société Civile, des ONGs et d’Associations éprises de paix, pour la mise sur pied d’une Plateforme de veille des femmes pour des élections apaisées au Sénégal.

A l’approche du premier tour, la Plateforme, appuyée par le PNUD, ONU-FEMMES et par d’autres agences des Nations Unies, a organisé de grandes mobilisations pour la paix , tenue au CICES, des conférences de presse, des rencontres avec différents acteurs du jeu politique dont le CNRA, la CENA, le Ministère des élections, les délégations de l’Union Européenne et de l’Union Africaine, entre autres.
Egalement, des messages de paix élaborés par la Plateforme et relayés par les médias sénégalais et internationaux, des activités de veille, d’alerte précoce et de médiation et d’observation des élections auront permis d’avoir un impact certain sur la mentalité des citoyens et de contribuer de façon notoire à l’apaisement du scrutin.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET