39e édition du Maggal des 2 raaka de Ndar : la famille du parrain, satisfaite du dispositif d'hébergement.

Une délégation de la famille de Serigne Abdoul Aziz Bara Mbacké, parrain de la 39e édition du Maggal des 2 raaka de Ndar , a passé en revue, samedi, le dispositif d'hébergement mis en place par le Kurel. Plusieurs hôtels de la place et d'autres lieux d'hébergement, mobilisés pour accueillir les hôtes de cette édition, ont été visités; ce matin, en présence de Serigne Khadim Mbacké, Khalif de la famille du parrain. Une occasion que le comité d'organisation du Maggal a saisie pour exposer les bonnes dispositions prises pour offrir aux hôtes et aux invités de marque, des hébergements de qualité.

Samedi 23 Août 2014 - 17:23

Serigne Khadim Mbacké a exprimé sa vive satisfaction, en marge de cette tournée, en adressant des remerciements ponctués au Kurel pour les nombreux efforts ses membres ont consentis. Il a transmis à ces derniers, les prières de la famille et les bénédictions Khalif Général des Mourides, Serigne Sidy Moukhtar Mbacké. « Nous prions avec ferveur pour que Dieu vous accompagne dans ce noble projet. Sachez que Serigne Touba vous rétribuera à la hauteur de votre engagement », a déclaré Khadim MBACKE, au cours de cette visite.

Saint-Louis qui va abriter plusieurs manifestations religieuses dans le cadre de la 39e édition du Maggal se prépare à se mettre au rythme de cette manifestation religieuse. La ville tricentenaire sera carrefour du Mouridisme, du 28 aout au 5 septembre 2014, et devra ainsi manifester son légendaire sens de l'hospitalité et faire preuve de sa téranga réputée afin de donner aux hôtes, de bonnes impressions, à l'issue de cette communion religieuse.

« C'est un Maggal qui mobilise l'ensemble du Sénégaln, compte de la dimension de Serigne Bara MBACKE. C'est avec beaucoup d'allégresse que nous avons fait le parcours de lieux d'accueil », a dit Serigne Ahmed FALL, le président du Kurel (vidéo).

Le 5 septembre 1895, c'est dans la cellule numéro 4 de cet endroit mythique que Cheikh Ahmadou Bamba fut gardé seul à la veille de son procès. Son refus catégorique au bon vouloir du gouverneur de l'Afrique Occidentale Française de l'époque, magnifiant l'existence d'une seule et unique autorité divine lui vaudra sa déportation au Gabon, lieu du haut commandement de l'Administration coloniale, la ville de Saint-Louis du Sénégal constitue une étape importante dans l'hagiographie de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul.

Après son arrestation à Jéwol, le Cheikh Ahmadou BAMBA restera à Saint-Louis jusqu'au jeudi 5 septembre 1895, date à laquelle le Conseil Privé, composé de dix membres réunis dans la salle ordinaire de ses délibérations, décida son internement au Gabon.

NDARINFO


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET