400 millions du CRDI et de l’AFD pour financer la Recherche sur l’emploi des jeunes en Afrique de l’Ouest

Dimanche 23 Septembre 2012 - 10:24

400 millions du CRDI et de l’AFD pour financer la Recherche sur l’emploi des jeunes en Afrique de l’Ouest
Le Centre de recherche pour le développement international (CRDI) et l’Agence française de développement (AFD) vont financer, pour une enveloppe de 400 millions de FCFA (environ 800.000 dollars canadien) la phase test du projet de recherche sur l’emploi des jeunes et la migration en Afrique de l’Ouest (EJMAO), a déclaré le Directeur exécutif de l’Initiative prospective agricole rurale (IPAR).

Dr Cheikh Oumar Bâ qui s’entretenait avec APA en marge de la cérémonie de clôture de l’atelier de lancement du projet EJMAO, vendredi à Dakar, a précisé que le concours du CRDI est de 750.000 dollars canadiens. « Mais, a-t-il relevé, si on y met les ressources de l’AFD, on est autour de 800.000 dollars canadiens (environ 400 millions de FCFA) ».

Selon le directeur exécutif de l’IPAR (également coordonnateur du projet), à la fin de l’étude en 2014, un grand atelier sera organisé à Ouagadougou au Burkina Faso pour que l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) puisse se saisir de cette question et voir comment les autorités politiques de cette institution vont élaborer des politiques d’emplois des jeunes qui correspondent à la forte demande.

De l’avis de M. Bâ, il a été retenu au terme de l’atelier à Dakar que trois équipes sénégalaise (IPAR), malienne (MISELI) et burkinabé (Centre d’études, de documentation et de recherche économiques et sociales) fassent des recherches sur l’emploi des jeunes et la migration au Sénégal, au Burkina Faso et au Mali.

Concernant le Sénégal, le travail va se dérouler dans le bassin arachidier (Centre du pays) notamment dans des bassins de départ des jeunes migrants. C’est le cas au niveau des jeunes Niakhar dans la zone de Fatick (centre) Bambey (Centre) et Mekhé (90 km de Dakar).

Le choix du bassin arachidier est dicté par la crise structurelle qu’il connait, liée à la sécheresse, aux problèmes climatiques et aux résultats des politiques d’ajustement structurel.

L’étude va aussi se focaliser sur les zones d’arrivée en milieu rural par exemple le delta du fleuve Sénégal (Nord) où travaillent des jeunes migrants en provenance du bassin arachidier.

Il en est de même dans la zone des Niayes (littoral allant de Dakar à Saint-Louis au Nord) qui accueillent beaucoup de jeunes comme ouvriers agricoles. La capitale, Dakar, ne sera pas en reste avec les marchands ambulants, les bonnes.

« Nous allons voir les conditions d’insertion des jeunes dans ces localités, les logiques d’insertion mais aussi les revenus que les populations tirent et l’impact qu’il y a sur leur zones de départ », a déclaré M. Bâ.

Selon lui, tout cela est destiné à formuler des recommandations pour les décideurs politiques afin qu’ils puissent prendre en compte les activités dans lesquelles s’il y a un accompagnement il permettrait de répondre au plein emploi dont on parle au Sénégal avec l’objectif du Président Macky Sall de créer 500.000 emplois en 5 ans.

Apanews

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par alassane gueye le 24/09/2012 23:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce projet est a soutenir parceque actuelmen en afrique ce qui nous enpeche d avencer c est le taut de chaumaje qui ne cesse de grimper mai avec de bonne souivi c est genre de prj peu nous en sortir de ce ceulle de povrete

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET