60% des élèves sénégalais du cours moyen sont faibles en calcul

Soixante pour cent des élèves sénégalais du cours moyen première année de l’enseignement primaire...

Mercredi 20 Juin 2012 - 07:53

60% des élèves sénégalais du cours moyen sont faibles en calcul
Soixante pour cent des élèves sénégalais du cours moyen première année de l’enseignement primaire ont un niveau faible en calcul, selon les résultats provisoires d’une enquête d’évaluation des apprentissages au Sénégal dénommé JANGANDOO (apprendre ensemble, en Wolof), a-t-on appris auprès du Laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales (LARTES) de l’Institut fondamental d’Afrique Noire (IFAN) basé à Dakar.



Selon Latif Dramani, enseignant -chercheur au LARTES, seuls 40% des élèves de la région de Diourbel (Centre) ont réussi au test de calcul dans le cadre du programme Jangandoo.

Dans les autres régions où les tests se sont déroulés, le niveau a encore baissé.

Dakar enregistre 39,1%, Saint-Louis (Nord) 26,2% et Kolda (Sud) seulement 2,5%. Concernant cette dernière région, Volimata Sall Gueye, inspectrice de l’éducation à Dakar Plateau, s’est demandé si ses résultats faibles ne reflètent pas la qualité de l’éducation dans cette localité.

Les tests de lecture présentent des résultats légèrement supérieurs avec 71% pour Dakar, 60% pour Diourbel (Centre), 45,2% pour Saint-Louis (Nord) et 25% pour Kolda.

Le test global reflète encore davantage le degré bas de l’éducation au CM1. Les plus bas scores sont réalisés par les élèves de la région de Kolda (2,5%), suivis par Saint-Louis (14,3%), Diourbel (31,4%) et Dakar (33,3%).

Dans le cours élémentaire deuxième année (CE2), c’est près de 60% des élèves évalués qui ont réussi aux tests de lecture à Dakar. Par contre, ils ne sont que 45,5% à Saint-Louis, 36,4% à Diourbel et seulement 16,7% à Kolda.

Toujours dans le CE2, les résultats sont encore plus catastrophiques, concernant les tests de calcul. Seuls, 3,3% des élèves évalués à Kolda ont réussi les tests contre 15,2% à Diourbel, 20,7% à Dakar et 27,3% à Saint-Louis.

Au niveau du test global, la région de Saint-Louis est mieux positionnée avec 25,2% de taux de réussite pour les élèves. Dakar vient en seconde position avec 16,1%, suivi de Diourbel avec 12,1%. Kolda ferme la marche avec 3,3%.

Le programme Jangandoo est une initiative du LARTES appuyé par la fondation américaine Hewlett.

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Annie Magniez le 20/06/2012 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On dirait qu ' il y a du souci à se faire ! ! Ou bien , est ce que les tests utilisés pour les évaluations n' étaient pas étalonnés sur le niveau de connaissance présumée des élèves ? Si tel n' est pas le cas , il serait grand temps , pour l'avenir du Sénégal , de se préoccuper sérieusement de la formation pédagogique des enseignants ! ! Messieurs les ministres , au travail . . .et vite !!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET