76 milliards FCFA de la BAD lutter contre l'épidémie d'Ebola

Jeudi 2 Octobre 2014 - 09:41

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et les représentants du Liberia, de la Sierra Leone, de la Guinée et de la Côte d’Ivoire ont signé, mercredi, des accords de prêt et de don d’un montant de 152 millions de dollars US (environ 76 milliards de francs CFA), afin de contrer la crise d’Ebola qui fait rage en Afrique de l’Ouest, a appris l’APS.

''Consciente du besoin impérieux des pays concernés, en liquidités, la BAD a organisé la cérémonie de signature dans la foulée de l’approbation, plus tôt dans la matinée, du Programme d’appui budgétaire de riposte contre Ebola par le conseil d’administration de l’institution’’, selon un communiqué reçu à l’APS.

L’assistance de la BAD bénéficiera aux trois pays les plus touchés par ce virus mortel : le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée, ainsi qu’à la Côte d’Ivoire à titre préventif, explique la même source.

L’enveloppe financière comprend un prêt de 121 millions de dollars américains (USD) et un don de 30 millions USD (61 millions USD pour le Liberia, 50 millions USD pour la Sierra Leone, 32 millions USD pour la Guinée et 9 millions USD pour la Côte d’Ivoire), ajoute le communiqué.

‘’La crise d’Ebola a mis à nu la faiblesse des systèmes de santé dans la région, a déploré le président de la BAD, Donald Kaberuka. Ce domaine mérite que l’on y investisse davantage à l’avenir’’.

L’épidémie qui a fait 3 000 décès à ce jour ‘’est en train de ralentir la croissance économique dans tous les pays touchés, impactant les recettes budgétaires et les finances publiques’’, selon le communiqué.

Il rappelle que le taux de croissance du PIB pour 2014 ‘’a été revu à la baisse pour la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, avec des déficits publics en hausse’’.

Selon la même source, ‘’le programme a été conçu sous forme d’appui budgétaire pour permettre aux pays bénéficiaires de compenser le tarissement des recettes budgétaires résultant de la crise''.

Il vise à ''renforcer les systèmes de santé et les ressources humaines des pays touchés et favorisera également ''la mise en place de programmes adéquats de nutrition, de sécurité alimentaire et de protection sociale’’.

''Nous devons réfléchir au-delà d’Ebola, a exhorté le président Kaberuka. Le programme permettra aux gouvernements d’être mieux préparés à gérer ce genre de situation à l’avenir, afin de ne pas atteindre ces pics incontrôlables et de retrouver la trajectoire de développement qui était la leur avant que le virus ne ravage la région’’.

Le communiqué relève que ‘’ce programme est le troisième volet d’une série d’opérations de la BAD pour lutter contre le virus Ebola et constitue une réponse directe à l’emballement de l’épidémie. Il porte la contribution de la BAD à plus de 210 millions USD, assortis de mécanismes de décaissement rapide’’.

L’opération s’articule ainsi autour de trois objectifs: contenir la propagation de ce virus mortel, atténuer ses impacts socio-économiques et améliorer l’état de préparation des gouvernements ouest-africains.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET