Saint-Louis du Sénégal - Actualités, Infos et News en direct - NDARINFO

ASSAINISSEMENT : l’ONAS prévoit 1000 branchements domiciliaires à Saint-Louis.

Samedi 8 Avril 2017 - 08:14

Le ministre Abdoulaye Diouf SARR dans le stand de l'ONAS sur la Place Faidherbe
Le ministre Abdoulaye Diouf SARR dans le stand de l'ONAS sur la Place Faidherbe
Dans le cadre de la mise en œuvre programme d’assainissement de 10 villes, financé par l’État du Sénégal et la Banque Ouest Africain e de Développement (BOAD) et des institutions financières locales, Saint-Louis bénéficiera de 1000 branchements domiciliaires.
 
Ce projet d’une enveloppe de 60 milliards permettra d’installer 7 stations de pompage dans la ville tricentenaire, 50 édicules solaires, une station d’épuration et une autre destinée au traitement des boues de vidange.
 
Au total, c’est plus de 30.220 ml de réseau d’évacuation des eaux pluviales qui pourront être drainées avec la mise en place de ces infrastructures.
 
Rappelons qu’une délégation de la direction générale expose sur la place Faidherbe de Saint-Louis, les programmes et perspectives d’action dans le domaine de l’assainissement, en marge des journées économiques du Nord.
 

Le ministre Abdoulaye Diouf SARR dans le stand de l'ONAS sur la Place Faidherbe
Le ministre Abdoulaye Diouf SARR dans le stand de l'ONAS sur la Place Faidherbe

Le ministre Abdoulaye Diouf SARR dans le stand de l'ONAS sur la Place Faidherbe
Le ministre Abdoulaye Diouf SARR dans le stand de l'ONAS sur la Place Faidherbe

Mme FAYE et M.NDIAYE de l'ONAS accueillent les visiteurs.
Mme FAYE et M.NDIAYE de l'ONAS accueillent les visiteurs.
NDARINFO.COM


Commentez maintenant

1.Posté par bopou thior le 12/04/2017 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Félicitations mais je pense vraiment que l'Etat ne fait que réagir... En ce moment même, des quartiers lotis depuis 50 ns sont toujours sans assainissement et la pléthore de fosses septiques contribue à relever le taux d'humidité des sols sans parler des risques hygiéniques.
Il y a une mesure que la mairie, en accord avec le service d’hygiène doit appliquer sans faille: c'est le recours aux voitures de vidange par tous ceux dont les fosses sont pleines. Certains creusent juste à coté de leurs maisons et versent les boues de vidanges dedans depuis des années, conséquence, les sols des rues sont extrêmement polluées et remplies de microbes pathogènes et, les enfants jouent et passent la moitié de leur temps sur ces sols noircis par les boues de vidanges, qui une fois secs, sont emportés par le vent.
Quand vous rentrez dans Pikine, le plus grand quartier de Saint-Louis, on est apeurés par la promiscuité, les murs rongés par le sel, la surpopulation ainsi que le grand nombres d'enfants dans les rues.
Pourquoi toujours réagir alors que l'action la meilleure est de lotir ce quartier, de créer de grande rues qui facilitent l'infiltration et l'évaporation des eaux de pluie?
En remblayant les deux mares qui étaient alimentées par le fleuve, on a favorisé l'extension de la remontée souterraine du sel et je plains les gens qui ont des maisons dans ces environs, ils ont beau carreler, rafistoler, rafraîchir leurs murs, ils perdent leur temps car le sel les vaincra et d'ici peu, ils ne pourront même plus disposer de fosses septiques car l'eau est à 50 cm.
On ne peut pas sacrifier le cadre de vie à l'habitat tous azimut et lorsque la mer aura comblé la brèche, lorsque les crues normales du fleuve reprendront, des maisons seront inondées à jamais comme ce fut le cas à Pikine Dakar depuis 1989.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.