ASSAUT DE LA MER À GOXU MBACC: les populations, tristes et désœuvrées, ont marché ce matin (audio)

« Depuis plus d’une semaine, nous vivons le calvaire. Nous avons déposé tous nos bagages au premier Bayal de GOXU MBACC parce que nous savons plus où aller », a crié jeudi une des manifestantes, victime de la furie des vagues sur la Langue de Barbarie après une marche de protestation contre une présumée inertie des autorités face à leur dures conditions de vie.

« Nous n’avons pas besoin d’argent de sucre, ni d’huile. Nous voulons qu’on nous recase dans un endroit sécuriser loin des vagues », a-t-elle ajouté lors d’un rassemblement devant la radio Téranga FM.

Écoutez les réactions

Jeudi 19 Mars 2015 - 15:43


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET