AUDIO - FELWINE SARR : « AFROTOPIA est une invite à la construction de soi » … « Je suis contre l’idée de rattrapage »

Mardi 24 Mai 2016 - 18:28

«  AFROTOPIA est un prolongement de la réflexion de Dahij d’un point de vue sociétal. C’est juste une invite à la construction de soi. Et, dans ce processus les préalables et les prolégomènes, c’est la souveraineté intellectuelle, culturelle et la maturité », a expliqué l’écrivain Felwine SARR qui présentait son essai, mardi, à l’Université Gaston Berger.

L’auteur appelle le continent à «  revenir son propre centre et épicentre ». Il invite à «  partir de soi pour élaborer des sociétés qui font sens, qui sont épanouissantes, et articuler ces finalités ».

« Pour cela, il y a un certain nombre de déconstructions qu’il fallait opérer », a-t-il précisé devant une forte mobilisation de la communauté universitaire.

«  Les sociétés ont leurs temps propres. C’est pour cela que je suis contre l’idée de rattrapage. Cette idée s’inscrit dans la temporalité de l’autre. Celui que vous rattraper est en mouvement, c’est s’inscrire dans le fait que la cible est externe », explique cet économiste, universitaire et musicien.

«  Nos défis et problématiques, nous pouvons les prendre en charge. Nous ne sommes pas dans une course, c’est enfantin de faire comme … », souligne-t-il.

Écoutez !



Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Tintin le 25/05/2016 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si le role des intellectuels est de montrer une voie j'ai l'impression que beaucoup d'Africains auront du mal à s'y retrouver dans ce discours tres "docteur Dafoirus" ....!

2.Posté par Xam sa bop le 28/05/2016 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce que dit Sarr est très intéressant. Mais je pense que les Sénégalais ne sont pas prêts à le comprendre et ni même l'entendre. C'est un message que peuvent entendre les intellectuels nostalgiques de la défunte idée panafricaniste...Mais aujourd'hui, pris dans les arcanes de sa survie quotidienne, le peuple est pris dans le faux choix entre le développement qu'on lui fait miroiter via les bailleurs de fonds internationaux et l'aide au développement (qui a échoué partout depuis 1960) et un rejet total de l'Occident grand Satan, via un "retour aux sources", particulièrement au prisme des valeurs morales islamiques. C'est un marché de dupes et en cela, la construction identitaire, culturelle, politique et économique que prône Felwine Sarr est une voie. Malheureusement, les politiques officielles vont à l'encontre de ce qu'il dit et les esprits ne sont pas mûrs...

3.Posté par diengsl@yahoo.fr le 14/10/2016 00:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci, professeur. L'épistemicide est en voie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET