Abbé Etienne Sarr, le premier prêtre de Saint-Louis, est décédé à l'âge de 59 ans.

Vendredi 8 Novembre 2013 - 17:46

L’abbé Etienne Sarr est le premier prêtre du diocèse de Saint-Louis, il est décédé le mardi dernier à l'hôpital Saint Jean de Dieu de Thiès, à l'âge de 59 ans, après 30 ans de sacerdoce. A la suite de son évêque qui a officiellement annoncé sa disparition ce matin, l’Abbé Louis Gomis, Directeur diocésain des Oeuvres nous offre ici un témoignage sur la vie de son grand frère.

Quelques jours après la célébration de la Solennité de la Toussaint, l’annonce du rappel à Dieu de l’abbé Etienne Sarr, premier prêtre du diocèse de Saint – Louis, « l’ainé d’une multitude de frères »(Rom 8, 29), plonge toute la famille diocésaine dans la consternation et le deuil, mais aussi et surtout dans l’espérance en la résurrection des morts.

Oui la Sainteté célébrée frappe à notre porte et devient l’aspiration profonde de notre cher disparu mais aussi le souhait de toute une communauté pour lui. Ordonné prêtre depuis le 10 avril 1983 à Saint – Louis du Sénégal, l’abbé Etienne s’est illustré dans la fidélité au service du Seigneur, particulièrement en faveur des fidèles démunis, vulnérables et fragiles. Il cherchait à imiter le Seigneur. Ce n’est pas pour rien qu’il a avait choisi pour devise sacerdotale. « Montre-moi Seigneur la route que tu veux que je prenne, afin que je marche selon ta volonté. » Il avait développé une pastorale de proximité, avec une disponibilité à se faire « tout à tous » (1Co9, 16).

La générosité de l’abbé se manifestait dans sa vie de tous les jours, avec un attachement à toute épreuve pour son sacerdoce. Il aimait dire la messe, célébrer les sacrements et annoncer l’évangile. Voilà pourquoi il a servi partout dans notre vaste diocèse regroupant les trois régions administratives dans la partie nord du Sénégal (Saint Louis, Louga et Matam). Malgré une santé fragile il a accepté d’administrer la paroisse des martyrs de l’Ouganda de Matam, son dernier lieu de service. « Ayant aimé les siens, il les aima jusqu’au bout.» (Jn 13, 1)

Cette réalité de notre maître Jésus Christ a façonné le modèle de servir de notre frère ainé dans le sacerdoce. Né le 24 juin 1954 au mont Rolland dans le Diocèse de Thiès, il est venu tout jeune à Saint – Louis, avec sa famille, et a choisi de tout donner dans ce diocèse pour la manifestation de la gloire de Dieu et le salut du genre humain. Merci grand frère pour ton dévouement à notre égard, reçois la récompense du Christ aux bons et fidèles serviteurs. Repose en paix dans le bonheur sans fin au Royaume de Dieu notre Père.

Abbé Louis Gom

Gaston Pierre COLY
AU REVOIR Abbé Etienne! Je ma rappelle encore de ta générosité: Quand tu t'étais fais "JOOLA" pour nous donner ta fille CLAIRE (épouse de Bertrand COLY actuel DIDEC du diocèse de St Louis) devant la pugnacité de tes parents SEEREER à réclamer une forte dote (tout à fait normal dans nos traditions. Nous espérons que tu gouteras aux noces de l'agneau auprés de Ton Dieu et Seigneur! Merci pour ta générosité, ta simplicité et ton désir de toujours égayer les Hommes. QUE LES ANGES ET LES MARTYRS T’ACCUEILLENT AU ROYAUME!

Alphonse THIAO
Celui qui veut me suivre doit tout abandonner et ne pas regarder en arrière. voila ce qui fait la difficulté du sacerdoce à lui et à tous les autres prêtres Dieu qui tient toujours sa promesse saura vous récompenser GROS CAILLOU je continu de t'appeler ainsi mon ami repose en paix et du haut du ciel continue de prier pour nous.

Seneweb.com

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Nicole Wade le 10/11/2013 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sois heureux là-haut Etienne. J'avais déjà ta nostalgie depuis...: Ton sourire, ta gentillesse, ton humour, ta disponibilité restent gravés dans ma mémoire. A bientôt waaiiiee. Que Dieu veille sur toi et toi sur nous.

2.Posté par Emmanuel NGOM le 12/11/2013 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hommage Posthume à Abbé Étienne Sarr…

Chers frères et sœurs en Jésus-Christ,
En union de prière avec la famille sacerdotale des Diocèses de Saint-Louis et de Thiès,
Autour de leurs Pasteurs Monseigneur Ernest SAMBOU et Monseigneur André GUEYE ;

Nous voulons encore une fois, manifester notre Foi, pour rendre une nouvelle fois grâce à Dieu le Miséricordieux, de nous avoir donné l’Abbé Étienne Sarr, qu’il Lui a plu maintenant de rappeler par son Amour infini, dans sa demeure éternelle…

Nous saisissons l’opportunité que nous offre cette circonstance de douleur dans le deuil, mais dans l’espérance de Foi, pour remercier sa famille biologique qui a accepté de l’accompagner tout au long de son cheminement, jusqu’à son Oui !
A l’appel de notre Seigneur…

Nous nous inclinons pieusement devant la mémoire du défunt, en signe de reconnaissance pour sa fidélité manifestée au Christ Jésus durant son long et riche périple sacerdotal, vécu dans la joie certes, mais sans doute ponctué par un calvaire de souffrances, au milieu de ses confrères, ses consœurs et ses fidèles laïcs qu’il a tant de fois impressionnés par l’ampleur de son humilité, la grandeur de sa simplicité et de sa sincérité, mais surtout la richesse de sa spontanéité dans le service…

Parce qu’il a vécu dans notre monde des mortels,
Et n’étant certainement pas exempt de péché,
Nous prions le Bon Dieu, afin qu’il accorde le pardon de ses fautes,
A notre frère, Abbé Étienne Sarr…AMEN !!!

Et pour m’adresser à Toi, Abbé Étienne,

Tu es né, si je ne me trompe,
Le 24 juin 1954 à Mont Rolland, dans le Diocèse de Thiès,
Tu y es retourné malade, à l’Hôpital Catholique Saint Jean de Dieu,
Pour certes renouveler ton Oui ! A Dieu notre Sauveur,
En ce mardi 04 novembre 2013,
Mais cette fois-ci, afin de participer à ses côtés, Avec les Anges du Seigneur Tout-Puissant,
Aux grandes célébrations du Père Céleste, dans sa demeure éternelle,
A l’image des noces de Cana, avec la présence du Christ et de Marie sa mère…

FILS DE DIEU, ENTRE DANS LA GLOIRE DU PÈRE !!!


Oui ! Très cher frère, Aumônier des femmes du Diocèse Catholique de Saint-Louis,
Toi le Prêtre pionnier de ce Diocèse,
Nul n’ignore que d’humilité sans pareille tu fus habité,
Parce qu’étant de concert, serviteur de Dieu et Serviteur des hommes :

Oui ! « Si quelqu’un veut devenir grand dans le Royaume des Cieux,
Qu’il se fasse petit… » Nous dit Jésus-Christ…

Toi le Prêtre,
J’allais dire tout simplement l’homme,
Emporté par ta simplicité faisant que tu avais coutume de choisir la petite part et la dernière place, Pour laisser la grande et la première à ton prochain…
Peut-être es-tu maintenant allé à la rencontre de tes prochains des Cieux,
Tes confrères dont la liste ne cesse de s’agrandir devant la grande faucheuse :

La mort, qui sans cesse depuis ces dernières années, sans pitié nous sépare de l’affection de nombre de nos frères Prêtres ; nous privant ainsi de l’éloquence de leurs prêches…

Abbé !
Comme si tu avais déjà choisi de clôturer ton année de la Foi,
Tu t’es juste éclipsé sans attendre même la venue de notre Sauveur la nuit de Noël, 24 Décembre, Ni t’attarder également, pour célébrer le jour dédié à ton homonyme Étienne, le 27 Décembre…
Mais évidemment, tout est Grâce et par respect au plan de Dieu nous ne t’en tenons pas rigueur !!!

Oui ! Tout est Grâce,
Au point que nous ne pouvons nous empêcher de visiter l’histoire, pour ta petite histoire :
Ce qui nous permet de nous remémorer tes valeurs dont le grenier qui les a recueillies n’est sans Doute pas étranger à tes origines, car sérère bon teint, tu avais certes du caractère,
Mais ni ta dignité ni ton humilité n’ont été noyées, tu es chaque jour demeuré charitable ;
Chrétien baptisé et par conséquent homme de Foi, Prêtre de surcroit,
Ton cœur regorgeait d’amour à l’image de celui du Christ Jésus…

Oui !
La terre neuve de Savoigne, découverte en 1960, année de l’indépendance de notre pays est témoin, pour avoir d’antan abrité avant toi, tes aînés et parents, au sein de ses douze familles, à l’image des douze disciples de Jésus et à la mémoire des douze nations d’Israël…
Abbé Étienne,
Le « Diom » sérère, la « Keersa », ainsi que le sens de la « Téranga » et tant d’autres valeureux trésors de nos aïeuls ont toujours cheminé à côté de ta disponibilité illimitée dans le sacerdoce…
Cher frère !
Combien jovial aussi tu fus pour ceux qui ont cherché à bien te connaître et te comprendre :
Mais hélas, l’être humain comprend souvent à contretemps,
Lorsqu’il s’écarte surtout de son cadre spirituel et de son environnement Divin…

A l’image de ton homonyme Saint Étienne,
Premier Martyr de la Chrétienté,
La souffrance physique qui a ébranlé ton corps biologique
N’a jamais blessé ta Foi, ni même secoué l’élan de ton sacerdoce :
Prêtre à vie, tu es bien demeuré…

Abbé Étienne Sarr, notre bien-aimé,
Nous demeurons dans l’espérance qu’à la maison du Père céleste,
Nous nous retrouverons un jour, pour jouir du fruit de notre fidélité au Seigneur,
Et goûter ensemble aux délices du Royaume de DIEU NOTRE PÈRE…

Dans la certitude qu’à présent tu as retrouvé tes frères défunts dans le Ministère :
Père Ondia et Père Claude ; Abbé Pierrot et tant d’autres de tes confrères dans le Sacerdoce,
En présence de Monseigneur Dods et de Monseigneur Pierre SAGNA ;
Nous te confions à leur accueil, convaincus que tu es désormais en bonne compagnie…Au-revoir !


Emmanuel NGOM dit Samuel Gnilane Contacts :
Communicateur Catholique Tél : 221/77-640.48.09
Paroisse Sainte Thérèse de Louga E mail : ngomemmanuel@yahoo.fr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET