Abdou Diouf parle de son enfance à Saint-Louis : ‘’ C’est dans cette ville que j’ai appris à lire et à écrire’’.

Dimanche 12 Mai 2013 - 10:38

Abdou Diouf parle de son enfance à Saint-Louis : ‘’ C’est dans cette ville que j’ai appris à lire et à écrire’’.
‘’Mon premier contact avec la lecture a été évidemment d’ordre scolaire, puis d’ordre épistolaire. A l’âge de deux ans et demi, mes parents m’ont envoyé à Saint-Louis-du-Sénégal, chez ma tante paternelle, où j’ai suivi mes études coraniques, primaires et secondaires. C’est dans cette ville que j’ai appris à lire et à écrire’’, a déclare le président de l’Organisation Internationale de la Francophonie dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères de la Libraire à l’occasion de son passage à Quebec pour le XIIe sommet de la Francophonie.

‘’A l’école primaire, nos livres de lecture s’intitulaient Mamadou et Bineta. Ma tante était la présidente du comité des femmes partisanes de Léopold Sédar Senghor de Saint-Louis, où Senghor était minoritaire. Chaque soir, le comité des femmes se réunissait dans notre maison, et j’étais chargé de leur lire tous les journaux qui paraissaient. De plus, c’est moi qui rédigeais toutes les lettres que ces femmes analphabètes adressaient à Senghor. Quand Senghor leur répondait, c’est moi qui traduisais le contenu des lettres.’’, a dit lancé président du Sénégal.

Cheikh S.SEYE

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par BENAR Papa Birahim Douta le 13/05/2013 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si possible on aurait bien aimé avoir plus sur son séjour à Saint-Louis.

2.Posté par Camou le 13/05/2013 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Abdou DIOUF,un saint-louisien authentique. Je suis né à Sor d'une famille de N'DAR. Abdou passait souvent dans ma rue pour rendre visite à une de ses tantes qui y habitait. Nous avons fréquentions ensemble le lycée Faidherbe. Avec d'autres nous formions une petite bande de bons amis.
Ami il fût, ami il est toujours.

3.Posté par diop abou khassim le 23/11/2014 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis fils d un de tes maitres ( instituteurs) que tu n oubliera jamais de ta vie il te restera tjr en memoire car il a bcp fait sur vous pdt mon contact diopdiop16@yahoo.fr

4.Posté par diop abou khassim le 23/11/2014 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher pdt diouf k dieu vous encore longue vie pleine de bonheur et de santé de fer ainsi k tte ta famille

5.Posté par diop abou khassim le 23/11/2014 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en ce jour 23-11-2014 c comme si je te voyais assit avec le saint homme mame abdou aziz sy dabakh paix sur lui ses paroles me revienne à l esprit dit amine a l instant

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET