Ablaye Cissoko-Simon Goubert, retrouvailles qui valent.

Mardi 15 Octobre 2013 - 21:50

Ablaye Cissoko-Simon Goubert, retrouvailles qui valent.
Leur échange construit une passerelle entre le jazz modal coltranien et le sabar traditionnel sénégalais, où le langage de chacun fait un pas vers l’univers de l’autre.

Bien que les deux pôles soient liés d’évidence, les expériences fécondes de fusion entre jazzmen occidentaux et musiciens issus de la tradition africaine demeurent rares. La rencontre, en 2009 au festival de Saint-Louis du Sénégal, entre le griot et joueur de kora Ablaye Cissoko (photo) - découvert en duo soyeux avec le trompettiste Volker Goetze - et le batteur Simon Goubert a abouti au puissant et lumineux African Jazz Roots sorti fin 2012 chez Cristal Records.

A leurs côtés, Babou Ngom au sabar (tambour) et Ousmane Ba à la flûte peule feront écho pour ce concert à Sophia Domancich au piano et Jean-Philippe Viret à la contrebasse. Les frissons ne sont pas à exclure. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, Sonny Troupé, maestro du gwo ka guadeloupéen, assure en quartet la première partie.

http://next.liberation.fr

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET