Action sociale : l'UGB au chevet des détenus de la Mac de Saint-Louis.

Vendredi 14 Février 2014 - 14:32

D'importants dons de produits phytosanitaires, des bassines et nattes ainsi que des denrées alimentaires ont été remis, ce vendredi, aux détenus de la Maison d'Arrêt et de Correction(MAC) de Saint-Louis. Cette action généreuse parrainée par le professeur Lamine Guèye, recteur de l'Université, est une initiative de Fatou Diop, Sociologue de la famille et d'éducation, membre du personnel de l'UFR des Sciences de la Santé (2S).

Le directeur de la MAC a magnifié « l'engagement et la sensibilité » de la communauté universitaire de Saint-Louis qui vient en aide aux détenus. Mouhamed Lamine Diop a mis l'accent sur l'insuffisance des ressources allouées aux maisons d'Arrêt par l'État en indiquant que seules de bonnes initiatives sociales de ce genre peuvent alléger les lourdes charges de fonction. « Les efforts de l'État n'étant pas suffisants, il est urgent que tous les membres de la société s'engagent pour que le séjour carcéral des détenus ne soit pas un moment de négation de la dignité humaine », a-t-il dit. Cet inspecteur régional de l'administration pénitentiaire a salué l'engagement de Mlle Diop qui, suite à des travaux de recherche sur les conditions de vie des mineurs dans la Mac de Saint-Louis, a décidé de s'engager. Elle apporte ainsi sa contribution après avoir crée une grande chaîne de solidarité au bénéfice des prisonniers de Saint-Louis.

Le professeur Lamine Guèye a mentionné sa joie d'être choisit comme parrain de cette initiative. « Cette cérémonie est simple, sobre, mais de haute portée humaniste. C'est le prolongement de la dynamique sociale engagée par l'Université Gaston Berger », dit-il.

« Vous êtes dans le prolongement des actions que nous avions initiées », a ajouté le recteur Guèye en rappelant qu'un dépistage du cancer du col utérin a été organisé,hier, par Mlle Fatou Diop avec la participation du docteur Dibor Niang, enseignant-chercheur à l'UFR 2S. « Nous croyons à cette action », a laissé entendre le recteur qui a souligné sa volonté de pérenniser cette grande œuvre sociale.

Au nom des détenus de Saint-Louis, Bassirou Top a salué cette marque d'attention et la mobilisation d'envergure de la communauté universitaire de Saint-Louis pour améliorer leur condition de détention. « Votre seule présence ici nous suffit. Vous avez atteint le summum de la bienfaisance en nous rapportant ces dons qui seront d'une grande utilité », a noté Top d'une voix empreinte d'émotions.

Enfin, la bienfaitrice, initiatrice de cette première édition de la journée du détenu a expliqué que son action vise à « sensibiliser l'opinion, collecter des dons afin de venir en aide à ces hommes, ces femmes et enfants qui ont autant droit au respect que n'importe quel citoyen ».

« Cette initiative a valeur de test, car nous voulons pérenniser cette action pour en faire une entreprise au service de la population carcérale la plus vulnérable(...) il est évident que le respect de la personne humaine du détenu passe nécessairement par le respect de sa dignité pendant tout le temps de son séjour carcéral », a-t-elle martelé.

Mlle Diop a eu son premier contact avec le milieu carcéral, dans le cadre d'un mémoire de master 2 sur « les conditions de détention des mineurs dans les prisons sénégalaises et les problèmes de réinsertion sociale : cas de la maison d'arrêt et de correction de Saint-Louis ».


Ndarinfo.com

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET