Affaire Bethio Thioune: ''Le visage de l'un des victimes presque divisé en deux parties'

Les corps des deux thiantacounes tués par leurs condisciples ont été exhumés d'une fosse commune située au village de Keur Maïssa Faye, non loin de Mbour et acheminés à Dakar pour les besoins de l'autopsie.

Mardi 24 Avril 2012 - 13:53

la photo des deux victimes de Médinatoul Salam
la photo des deux victimes de Médinatoul Salam
Après son arrestation survenue lundi soir aux environs de 18H 20, Cheikh Béthio Thioune a été conduit sur Thiès à bord d’un véhicule des forces de sécurité. Dans la capitale du Rail, le guide des Thiantacounes devrait être entendu dans le cadre de cette affaire (voir ci-dessus) qui alimente toutes les discussions sur la Petite Côte.
Selon nos informations, les «actes de barbarie» qui lui sont reprochés recoupent assez bien l'état de destruction qui a accompagné les violences exercées, notamment sur Bara Sow. Ce dernier, en effet, portait sur son corps plusieurs traces de coups occasionnés par l'usage de coupe-coupe et de barres de fer. Son visage aurait été presque divisé en deux parties suite à l'acharnement de ses bourreaux.
Seulement pour son compagnon d'infortune, Babacar Diagne dit Pape, il serait mort par balle. Ce qui confirmerait alors les coups de feu qui auraient été tirés à partir du domicile du guide des Thiantacounes et que des témoins ont déclaré avoir entendus. Les corps des deux talibés sont actuellement à Dakar pour les besoins de l’autopsie.
Un important dispositif de sécurité, composé d’éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (BIP) et du Groupement mobile d’intervention (GMI) a été déployé au tribunal de Thiès où le procureur devait faire un point de presse suite à ces événements (voir ci-contre).
Mais avant son arrestation, Cheikh Béthio Thioune avait démenti ce qu'il considérait comme des rumeurs à propos des morts survenus à l’occasion des affrontements devant sa résidence. Il avait même fait état de trois blessés seulement dont une femme enceinte.
Plus tard, les corps des deux hommes ont été découverts au niveau de Keur Maïssa Faye, un village de la communauté rurale de Malicounda, non loin de la commune de Mbour.
Les corps des victimes, Bara Sow et Babacar Diagne dit Pape ont été exhumés de leur fosse commune ce lundi matin par des éléments des sapeurs-pompiers, aidés par des gendarmes et des agents du Service d’hygiène.
Auparavant, après la bagarre mortelle, le commandant de la compagnie de gendarmerie de Mbour, le capitaine Emile Manga, avait procédé à l’arrestation d'une quinzaine de Thiantacounes. Ils seraient toujours en détention.
Bara Sow est présenté comme un disciple de Cheikh Béthio Thioune. Mais des proches du marabout signalent qu'il avait été exclu du groupuscule il y a deux ans au motif qu'il avait qualifié son guide de dieu. Ce qui n’avait pas enchanté l'ex-souteneur du candidat Abdoulaye Wade à la présidentielle du 25 mars. Et c'est pour réaffirmer son allégeance à Cheikh Béthio qu'il voulait revenir dimanche à Madinatou Salam, en compagnie de quelques-uns de ses condisciples.
Enquêteplus

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET