Agence Française de Développement (AFD) : 30 millions pour le développement agricole de Matam et celui de la santé en Casamance

Jeudi 2 Avril 2015 - 14:36

Agence Française de Développement (AFD) : 30 millions pour le développement agricole de Matam et celui de la santé en Casamance
M. Jean-Pierre MARCELLI, Directeur du Département Afrique subsaharienne de l’Agence Française de Développement (AFD) effectue du 31 mars au 3 avril 2015 sa première visite à Dakar depuis sa prise de fonction en septembre 2014. Au cours de ce déplacement, Monsieur MARCELLI échangera avec les hautes autorités sénégalaises. En particulier, il abordera avec Monsieur le Premier Ministre Mahammed Boun Abdallah DIONNE, les nombreuses dimensions des activités de l’AFD au Sénégal.

Depuis 2000, l’AFD a engagé 1,2 Mds€ au Sénégal et a enregistré une forte croissance de ses financements au cours des 5 dernières années avec 737 M€ engagés sur la période, soit en moyenne 147 M€ d’engagements par an depuis 2010. L’AFD devrait contribuer au programme d’actions prioritaires du Plan Sénégal Emergent (PSE), sur la période d’exécution du Document Cadre de Partenariat signé entre la France et le Sénégal (2014-2017) à hauteur de 400 M€ en prêts souverains, qui correspond à un niveau d’engagement de 100 M€ par an. A ce montant s’ajouteront les aides projets en subvention et les interventions du Groupe en non souverain et auprès du secteur privé et financier.
La nature et le volume des conventions de financement que Jean-Pierre MARCELLI et Amadou BA, Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, signeront le vendredi 3 avril 2015 illustrent l’implication forte de l’AFD dans les deux secteurs prioritaires pour le gouvernement sénégalais que sont l’agriculture et la santé : 13 milliards de FCFA (20 millions d’euros) pour un projet d’appui à la promotion des exploitations familiales dans la région de Matam, avec la réalisation d’aménagements hydroagricoles et le désenclavement de plusieurs villages et de zones de production, afin de renforcer la résilience des exploitations familiales et d’atteindre les objectifs de l’autosuffisance en riz du Sénégal ; 6,5 milliards de FCFA (10 millions d’euros) pour l’amélioration de la santé de la mère, de l’enfant et des adolescents dans les régions de Kolda et Sédhiou. Ce projet permettra d’améliorer les conditions d’accouchement au niveau des postes et des centres de santé. Il contribuera également à renforcer le système de prise en charge des urgences obstétricales en créant ou en mettant à niveau des blocs opératoires, et en rendant opérationnel un SAMU à l’échelle des deux régions.


Au total, ce sont donc environ 19,5 milliards de FCFA (30 millions d’euros) que l’AFD apporte à l’Etat du Sénégal, pour contribuer aux objectifs du Plan Sénégal Emergent.

Au cours de cette visite, Jean-Pierre MARCELLI viendra mesurer sur le terrain, certaines des réalisations emblématiques financées par l’Agence Française de Développement au Sénégal, ainsi : il se rendra sur le site de construction de la future station de traitement d’eau potable de KMS 3 que l’AFD prévoit de financer partiellement. Il se déplacera aussi à Saint-Louis pour échanger avec les différents acteurs du Programme de Développement Touristique de Saint-Louis et sa région auquel l’AFD contribue à hauteur de 16 milliards FCFA (24,5 millions d’euros). Il visitera également les aménagements hydro agricoles réalisés dans le cadre du projet de promotion du partenariat rizicole dans le Delta du fleuve Sénégal financé par l’AFD et l’Union Européenne à hauteur de 8,7 milliards de FCFA (13,3 millions d’euros) . Se rendra dans le quartier de Pikine Irrégulier Sud, bénéficiaire d’un projet de restructuration urbaine et d’appui à la lutte contre les inondations, corollaire au programme autoroutier auquel l’AFD a contribué à hauteur de 40 milliards FCFA (60 millions d’euros). Le Directeur du Département Afrique subsaharienne de l’Agence Française de Développement (AFD) se déplacera enfin à la baie de Hann, site du projet emblématique de dépollution de la baie de Hann que l’AFD soutient à hauteur de 19,6 milliards de FCFA (30 millions d’euros) et dont les travaux devraient débuter fin 2015.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET