Alcool, sexe et drogue : Le quotidien caché des mannequins sénégalais

Dimanche 9 Août 2015 - 07:35

Beaucoup de choses, pas toujours catholiques, sont racontées sur les mannequins. Les acteurs incriminés ont toujours réfuté cela à l’exception de quelques-uns d’entre eux. Et après le décès de Maty Mbodji, nombreuses ont été les supputations sur les causes de sa mort. Le quotidien EnQuête pose le débat sur les relations qu’entretiennent les mannequins avec l’alcool et la drogue ainsi que le sexe.

« Il y a dans la solitude une volonté de fuir les mauvaises fréquentations », écrivait, le 8 novembre 2014, l’ancien mannequin Sira Cissokho. C’était après qu’elle a mis le voile et quitté les podiums. Cette réflexion qu’elle a empruntée à l’un des saaba du Prophète Mouhammad (Psl), Oumar Ibn Al Khatab, traduisait-elle son sentiment du moment ? Cela signifiait-il pour Sira que s’éloigner du milieu du mannequinat équivalait à fuir des mauvaises fréquentations. Ainsi donc, ce serait vrai tout ce qu’on raconte sur ce milieu et les gens qui le composent ?

Le décès de Maty Mbodj, qui a fait les choux gras de la presse et alimenté les rumeurs les plus folles, laissent aussi croire que nos modèles ne sont pas des saints. Même si les résultats définitifs de l’enquête sont encore attendus, les premières conclusions notent une forte présence de « substances » dans son sang. Les plus audacieux avancent que ces substances ne seraient autre chose que de l’alcool et de la cocaïne. Pourtant, de tous temps, les belles des défilés de mode ont toujours soutenu urbi et orbi qu’elles ne consommaient pas d’alcool, encore moins de drogue.

« On est dans une société hypocrite. Il y a deux ans de cela, dans 100% people, j’avais dit que maintenant nos mannequins se droguaient. Ils ont démenti mais aujourd’hui, les faits me donnent raison », se rappelle l’ancien animateur télé à Sen Tv, Tange Tandian joint par EnQuête, de la France où il est présentement. Comme Tange Tandian, le co-animateur de l’émission « Wareef », Ndoye Bane, affirme que les « mannequins ne sont presque jamais lucides quand elles défilent. Soit elles prennent de l’alcool, fument des choses pas recommandées ou se piquent avant ». Et elles le feraient dans les coulisses, selon Tange.

Les deux interlocuteurs de nos confrères ont quand même tenu à préciser que tous les mannequins ne sont pas concernés par ce qu’ils disent. Mais, si vous prenez 100 mannequins, seuls 5 sont sans reproches. Aussi, Mamadou Gomis, l’un des premiers Photographe People au Sénégal, confie-t-il : « Il y a des mannequins qui sont passionnées parce qu’elles font et ne s’intéressent qu’à leur travail ». « L’alcool et la drogue sont des réalités dans nos milieux. Il y en a parmi nous qui en usent et même en abusent mais ce n’est pas tout le monde », reconnaît l’une d’entre elles qui a requis l’anonymat.


« Le mannequinat, c’est de la prostitution déguisée »


Donc, où les modèles sénégalais trouvent-ils de l’argent pour sortir en boîte pendant toute la semaine, avoir ce « paraître » dont parle Pa Assane Seck ou encore acheter de la drogue, du champagne ou du vin ? La question mérite d’être posée. « Ces filles n’ont pas de quoi se payer de la drogue. Ce sont des autorités, politiques de ce pays et riches hommes d’affaires qui les attirent et les entraînent dans ce monde. Ce sont eux qui les détruisent. Parce que la plupart de ces filles viennent de l’intérieur du pays et développent un certain complexe. Elles pensent que si elles se refusent à faire certaines choses, elles ne sont pas in », analyse Mamadou Gomis.

Son avis est partagé par Tange et Ndoye Bane. « Vu le niveau de vie de ces filles, seuls des hommes riches peuvent être avec elles », soutient le premier. « Une fille pauvre ne peut pas trouver à elle seule de la drogue. Les tentations sont nombreuses tout comme les propositions. La concurrence entre filles pousse certaines à faire de manière inconsciente certaines choses. Le luxe et l’argent les attirent », affirme Mamadou Gomis.

enqueteplus


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET