Alioune Badara Cissé, Médiateur de la République sur le projet de réformes constitutionnelles : «Ma position sera, celle du peuple Sénégalais »

Après avoir fini de prendre ses marques à la tête de la Médiature de la République du Sénégal, Me Alioune Badara Cissé n’a pas fait dans la langue de bois pour exprimer ce qu’il pense du projet de réforme constitutionnelle instituée par le Président de la République, Macky Sall notamment sur sa volonté de réduire son mandat de 7 à 5 ans.

Mardi 19 Janvier 2016 - 18:37

Interpellée sur ladite question en marge de la quatrième Assemblée Générale des Médiateurs des pays membres de l’UEMOA (AMP-UEMOA) ouverte à Dakar ce mardi 19 janvier 2016, le nouveau Médiateur de la République, Me Alioune Badara Cissé, a déclaré : «ma position sera celle du peuple sénégalais », relativement à la réduction du mandat du Président de la République devant être soumis à un référendum.


 «Je me réjouis de de cette volonté de réforme constitutionnelle d’autant plus que celle-ci mentionne la rétroactivité du mandat présidentiel en cours », a dit le nouveau médiateur qui se plait de rappeler que « son indépendance d’esprit l’accompagnera tout au long de son mandat. Mieux, l’ancien ministre des Affaires Etrangères affirmera que la conciliation et l’arbitrage seront ses maîtres-mots pour une meilleure prévention des crises sociales, sécuritaires et politiques.

Il s’agira de participer activement à consolider un dialogue politique fécond entre pouvoir et opposition, les syndicats, (…) au  niveau national, mais également de plaider pour une meilleure harmonisation des stratégies et pour une meilleure pacification de l’espace UEMOA face à la criminalité, au terrorisme, aux trafics de tout genre, etc...  
 

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Mbagnick le 20/01/2016 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un démocrate qui se respecte doit toujours se plier à la volonté populaire exprimée à travers un scrutin bien organisé. La décision du peuple qui sortira de ce referendum et notamment sur la rétroactivité concernant l'applicabilité de cette loi au mandat présidentiel en cours sera une première dans les annales de la science politique. C'est le Sénégal qui gagnera en grandeur et en notoriété dans le petit cercle des pays de démocratie majeure.

Cependant, dans nos pays à la recherche de l"émergence, où les institutions sont encore fragiles du fait de l'incivisme et du manque de patriotisme de certains de nos dirigeants, un mandat de 5 ans est insuffisant pour la réalisation de programme porteurs de développement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET