Alioune Tine : « Le Conseil constitutionnel doit invalider la candidature de Me Wade pour éviter le chaos »

Le coordonnateur national du Mouvement du 23 juin (M23), Alioune Tine, a invité lundi à Guédiawaye (banlieue de Dakar) les membres du Conseil constitutionnel à devenir « des héros » et à « éviter de plonger le Sénégal dans l’incertitude et le chaos », en invalidant la candidature du président Abdoulaye Wade.

Mardi 24 Janvier 2012 - 06:45

Alioune Tine : « Le Conseil constitutionnel doit invalider la candidature de Me Wade pour éviter le chaos »
« Le Conseil constitutionnel n’a pas de choix que d’invalider la candidature d’Abdoulaye Wade. Il faut absolument bien réfléchir car soient-ils (les cinq sages) deviennent des héros et qu’ils sauvent le Sénégal des horizons indécis, incertains, soit ils vont plonger le Sénégal dans une incertitude et le chaos », a indiqué Alioune Tine, coordonnateur national du M23 et président de la Rencontre Africaine pour la défense des droits de l’homme (RADDHO).

M. Tine s’exprimait lors d’un rassemblement organisé dans la banlieue dakaroise par le M23, en présence de plusieurs leaders de l’opposition ainsi que des membres de la société civile pour dénoncer la candidature du président Wade qu’il juge anti-constitutionnelle.

Il a ajouté : « Donc cette décision du Conseil constitutionnel est extrêmement importante. C’est le destin du Sénégal, sa stabilité, la paix et tous les Sénégalais doivent le comprendre comme ça et doivent lutter pour que le Sénégal reste debout, reste une République respectée, un Etat de droit et ne tombe pas dans l’incertitude ».

« Il faut que les Sénégalais défendent la République et l’image du pays et la paix dans le monde », a dit Alioune Tine.

Selon lui, le rassemblement du M23 vise à « sensibiliser les juges du Conseil constitutionnel sur la décision historique qui va tout simplement faire basculer le Sénégal dans une monarchie et dans l’instabilité ou une décision va définitivement consacrer l’exception sénégalaise, promouvoir la démocratie, l’Etat de droit et restaurer l’image du Sénégal dans le monde ».

« Cette décision n’est pas une décision légère, soit ils disent le droit, et le droit a été dit par Abdoulaye Wade qui a reconnu qu’il a verrouillé la Constitution et qu’il ne peut faire un autre mandat. Je crois que c’est la voix la plus autorisée », a-t-il fait savoir.

« C’est une décision qui est attendue non seulement par les Sénégalais, mais aussi par tous les démocrates africains et qui est attendue au plan planétaire. Je vous dis que c’est soit un ouf de soulagement soit pour plonger le Sénégal dans l’incertitude avec une mauvaise décision qui violerait la Constitution », a poursuivi le coordonnateur national du M23.

Plusieurs leaders de l’opposition notamment Macky Sall, Idrissa Seck, Ibrahima Fall, Cheikh Tidiane Gadio, Amath Dansokho, Ousmane Tanor Dieng, Maguette Thiam et Mamadou Lamine Diallo, ainsi que de membres de la société civile ont pris part à la rencontre.

Abdoulaye Wade, 86 ans, est candidat à un nouveau mandat en dépit de la contestation dont fait l’objet sa candidature par l’opposition, la société civile et des constitutionnalistes.

Son dossier de candidature a été déposé ce lundi à Dakar au Conseil constitutionnel par son directeur de campagne, le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye.

« Nous sommes optimistes quant à la recevabilité. La candidature remplit toutes les conditions fixées par la loi », a dit M. Ndiaye interrogé par la RFM, à sa sortie des locaux du Conseil constitutionnel.

Il a souligné que quelle que soit la décision du Conseil constitutionnel, « nous allons l’accepter », invitant « la minorité » opposition à en faire de même.

Abdoulaye Wade, 86 ans, est candidat à un nouveau mandat en dépit de la contestation dont fait l’objet sa candidature par l’opposition, la société civile et des constitutionnalistes.

Le Conseil constitutionnel publiera la liste officielle des candidats à l’élection présidentielle, dans la dernière semaine du mois de janvier. Elle devrait, à cette occasion, répondre à la question de la validité de la candidature du président Wade.

Gata DORE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET