Samedi 30 Mai
3:18



Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Alkaly Cissé a peur.

Lundi 21 Janvier 2013 - 12:40

Alkaly Cissé a peur.
L’ancien député libéral arrêté et emprisonné à Saleh, localité d’Aliff (Rabat), pour une affaire d’escroquerie portant sur plus de deux (2) milliards de F CFA, risque d’être extradé en Arabie Saoudite. «Cette décision, je l’ai apprise auprès des autorités saoudiennes le mercredi 9 janvier. Le Consul général et deux (2) de ses assistants sont venus me voir en prison, ils sont allés chez le ministre de la justice pour discuter de mon cas et je les remercie au passage pour ça. En tout cas, les autorités marocaines ont parlé d’extradition, mais je ne peux confirmer ou infirmer cette décision. Vous savez qu’en Arabie Saoudite il n’y a de loi. Dans un tel état, on ne prend en compte que la plainte de l’accusateur. Donc, ce qui fait qu’on peut vous juger, vous condamner à la peine de mort et vous n’y pouvez rien. En plus, en Arabie Saoudite, ils ne font pas d’enquête. Si je suis extradé dans un tel pays, je risque la peine de mort. J’ai vraiment des craintes d’être tué pour un délit que je n’ai pas commis», a confié Alkaly Cissé. «Mon incarcération découle de ce problème que j’ai eu avec le saoudien et qui remonte en 1999. C’est impossible de revenir sur la décision de la Cour d’Appel», dit-il. Selon L’Observateur, il avait été relaxé, car il n’y a pas possibilité de se pourvoir en cassation.




Dans la même rubrique
< >

Recherche SUR NDARINFO

Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube
Rss
http://www.leral.net/
Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !
Discussions sur Le Forum

Assainir Saint-Louis

Vendredi 17 Avril - NDARIEN

Conscience républicaine

Lundi 16 Juin 2014 - Khassoum Touré