Amadou Kah convoque un pan de l’histoire de la Gauche sénégalaise

Lundi 29 Août 2016 - 08:20

Le professeur et chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB), Amadou Kah a mis à la loupe la Gauche sénégalaise dans son nouvel ouvrage "De la lutte des classes à la bataille des places, le tragique destin de la gauche sénégalaise".

 

La cérémonie de dédicace de ce livre considéré comme une critique à l’égard de certaines formations politiques comme And Jef/PADS, le PIT et la Ligue démocratique (LD/MPT) a eu lieu, samedi, dans les locaux de la maison d’édition Harmattan.

"Ce livre se présente comme l’une des rares productions intellectuelles sur la gauche sénégalaise. Il est donc en cela une exception qui ne confirme pas la règle" écrit le préfacier de l’ouvrage, Ibrahima Silla, également enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis
 

"La gauche que parle l’auteur ne concerne pas toute la gauche sénégalaise mais il s’agit de ceux qui avaient atteints un certain niveau de responsabilité politique car c’est cette gauche-là qui a tout accepté et a tout négocié", a analysé le journaliste formateur Mame Less Camara.

"A travers ce livre l’auteur se présente comme un marxiste qui est entrain de régler ses comptes avec sa propre conscience. C’est pourquoi je pense que le préfacier a raison de dire le mot qui résume ce livre est la déception" a-t-il ajouté.

S’exprimant en marge de cette cérémonie de dédicace, le maire de Podor et députée socialiste, Aissatou Tall Sall a déclaré : "je suis une femme de gauche qui n’a pas été considérée comme une femme de gauche dans mon pays. C’est pourquoi je fais partie de ceux qui apprécient le travail de Amadou Kah".
Pour Madieye Mbodj, ancien militant de And Jef, "en lisant ce livre on voit bien que Amadou Kah aime la gauche. Il faut avoir le courage de reconnaitre ce qu’il dit dans ce livre".

APS


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET