Amadou Touré sur l'appel d'Aliou Sall: "qu’est-ce que vous attendez pour en prendre l’initiative ?"

Mercredi 9 Octobre 2013 - 13:16

Amadou Touré sur l'appel d'Aliou Sall: "qu’est-ce que vous attendez pour en prendre l’initiative ?"
«La Situation Du Pays Est Difficile, Les Gens Doivent Se Parler» (

Puisque vous reconnaissez cela, qu’est-ce que vous attendez pour en prendre l’initiative ?
L’erreur d’appréciation du Président Macky SALL, dès l’annonce du deuxième tour et dans l’ivresse de la perspective de « battre » WADE, a été de croire pouvoir s’appuyer sur les expériences managériales respectives de Moustafa NIASSE et d’Ousmane Tanor DIENG pour gérer l’Etat et « humilier » à son tour Wade et « sa clique ».

En occultant les raisons opportunistes et « stratégiques » élémentaires qui ont poussé tous les ennemis de Wade dans ses bras déjà chargés de colère contre la fratrie Wadienne, le Président Macky SALL est entré dans une spirale infernale de règlements de comptes psycho affectifs extrêmement grégaires enveloppés dans un souci de « gouvernance sobre et vertueuse », incarnée par l’exhumation d’une Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite aux allures d’une « Légion des Cimetières ».

C’est vrai qu’il a été humilié, trahi, abandonné, lâchement combattu par tout ce que la Cour de Wade comptait comme courtisans et chambellans. C’est indéniable qu’on a cherché à le persécuter par des accusations ignominieuses et des calomnies relayées par toutes les gorges chaudes de l’époque Wadienne.

La victoire éclatante du 25 Mars 2012, contre toute attente raisonnable, n’absout-elle pas toute haine antérieure et ne résonne-t-elle pas déjà comme la marque divine d’un honneur restauré, le signe évident d’un Secours Suprême face à un adversaire redoutable que Dieu et le peuple ont réduit en aumônier seul et trempé sur un chemin orageux ?

En s’entêtant à vouloir coûte que coûte rendre la pareille à Wade déjà assommé par l’Histoire, le Président Macky SALL détruit sans le remarquer la sagesse séculaire qui a rendu ce brave peuple facilement gouvernable, en dépit de sa propension légendaire à « gueuler », se plaindre , ruser et arroser ses plaisirs après avoir fait trembler le voisinage par ses colères homériques !
La haine froide et résolue portée par les Moustafa, Tanor, Bathily, Dansokho, Aziz Diop, Dias et autres hirondelles du désamour politique a abusé de la raison ordinaire du Président Macky SALL qui aurait pu gouverner avec ses alliés sans s’aliéner ses compagnons de toujours !
A force d’être soutenu aveuglément contre « les prédateurs de la République » tous curieusement domiciliés au PDS et seulement au PDS, le Président SALL a été éloigné des urgences du pays, isolé dans l’opinion, abandonné au front social en ébullition dangereuse et pris en otage par des « Conseillers » coupés de toute réalité !

L’heure est effectivement venue d’amorcer le mouvement salutaire qui consiste à se sortir rapidement de cette gestion haineuse du pays par communiqués de presse interposés, par déclarations ou diatribes politiciennes assassines, par dénigrement systématique !
Qui, dans ce petit pays de 13 500 000 habitants, peut honnêtement lever la main et dire sans trébucher qu’il a hérité de…milliards ? Ils ne sont pas nombreux ceux qui peuvent le faire !

A 98,99%, tous ceux qui ont de la fortune dans ce pays le doivent à leurs positions privilégiées dans le système étatique ou à leurs relations d’affaires au sein des … organismes de…l’Etat ! Autrement, ils sont incapables de justifier leurs biens, devant Dieu et les Hommes.
Allons-nous continuer à nous insulter, à nous tirer dessus, à nous envoyer « injustement » en prison d’une alternance à l’autre, alors que nous avons les moyens de crédibiliser nos juridictions judiciaires et nos Juges dont les traditions de compétence et d’impartialité sont attestées ?
Tant qu’un régime peut librement protéger ses amis et « traquer » ses adversaires, nous ne serons jamais épargnés par la tristesse, les mauvaises surprises et tout ce qui compromet le bonheur d’une vie promise à la joie !

Le peuple sénégalais souffre et a besoin impérativement de retrouver sa gaîté proverbiale au milieu des épreuves quotidiennes qui sont le lot universel de toutes les nations !

De Senghor au dernier serviteur de ce peuple, en passant par Diouf, Wade et Sall, aucun Chef de l’Etat Sénégalais ne viendra jamais à bout des misères humaines, même si le devoir d’un Etat national et patriotique est de s’attacher à garantir une amélioration constante du niveau et de la qualité de vie de ses populations.

Alors, Aliou, va trouver ton grand frère et indique-lui le chemin qui ramènera le sourire dans les familles sénégalaises, toutes sensibilités, obédiences et cultes confondus !
Que Dieu bénisse le Sénégal et fortifie son peuple afin qu’il se libère de tout ce qui rabaisse et avilit la dignité humaine !

Amadou TOURE,
le 09/Octobre/2013

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET