Anniversaire de l'assassinat de Me BAbacar Seye : Ndar se souvient dans la sobriété

C'est dans la plus grande indifférence que s'est déroulé le dix huitième anniversaire de l'assassinat de Me Babacar Seye vice-président du Conseil Constitutionnel.

Lundi 16 Mai 2011 - 15:04

Anniversaire de l'assassinat de Me BAbacar Seye : Ndar se souvient dans la sobriété
C'est dans la plus grande indifférence que s'est déroulé le dix huitième anniversaire de l'assassinat de Me Babacar Seye vice-président du Conseil Constitutionnel. Aucune manifestation ne s'est tenue pour commémorer cet événement atroce. Les jeunes ignorent royalement cette journée. Tout ceci arrive à une période pré-électorale marquée actuellement par la grogne des magistrats. 15 mai 1.993-15 Mai 2.011 que nous quittait Me Babacar Seye vice- président du Conseil Constitutionnel assassiné alors que les Sénégalais attendaient impatiemment la proclamation des résultats de la présidentielle. Dix huit ans après, dans le sud de l'île comme au nord, aucune activité publique n'a été menée au grand désarroi des populations de la cité de Mame Coumba Bang.

Seules des prières ont été dites dans la plus grande intimité familiale dans le quartier du Sud de l'île. Cependant, les anciens compagnons de l'ex maire de Saint-Louis soulignent que justice soit faite. Au fil des ans, la famille de Me Seye s'est disloquée. Malgré les déclarations et autres revendications, les malfaiteurs courent toujours. Cette année, l'événement est ignoré par tous.

« Je ne me souviens pas de cet assassinat. J'en ai entendu parler seulement. Les rares infos que je détiens sur Me Seye proviennent de mes parents. Aujourd'hui, on devait célébrer cet assassinat dans la ferveur mais voilà, rien n? a été fait » dénonce Alioune Ndiaye soulignant que les malfaiteurs devaient être traqués car le peuple a besoin de savoir qui a réellement tué Me Babacar Seye.

Ceux qui étaient condamnés par la justice ont par la suite bénéficié d'une amnistie suite à la Loi Ezzan »a soutenu Mor Mbow. Contrairement à lui, Oumar Diallo ancien compagnon de Me Seye et proche de la famille indique que cette perte devait être célébrée à la dimension du disparu qui fut un illustre fils de Ndar. Selon lui : « Les autorités ont rangé dans les oubliettes cet acte barbare et ignoble.

On devait chaque année se souvenir de la mémoire de cet homme qui s'est beaucoup sacrifié pour sa nation. Il a été un des premiers sénégalais à représenter notre pays à l'étranger en tant qu'Ambassadeur au Maroc au lendemain des indépendances »a-t-il noté. Les populations sont d'avis qu'à l'exception d'une rue et d'un stade, rien n'a été fait pour Me Babacar Seye.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET