Appui à la bonne gouvernance au Sénégal: La banque mondiale offre un financement de 55 millions de dollars.(Communiqué)

Vendredi 21 Décembre 2012 - 06:18

Appui à la bonne gouvernance au Sénégal: La banque mondiale offre un financement de 55 millions de dollars.(Communiqué)
La Banque mondiale va renforcer son appui aux efforts du Sénégal pour une meilleure gouvernance avec un financement de 55 millions de dollars (environ 28 milliards de FCFA) qui a été approuvé jeudi par son Conseil d’administration.

Ce Crédit de Soutien à la Gouvernance et à la Croissance (CSGC) va appuyer le renforcement de la gouvernance, en particulier dans la reddition des comptes, la performance du secteur public et la croissance économique par le développement du secteur privé.

«Le Sénégal est confronté à d’énormes défis que sont l'accélération de la croissance, l'emploi, et l'amélioration de la prestation des services, ainsi qu’une meilleure gouvernance et une meilleure capacité de résistance aux chocs. En conséquence, nous les avons considérés comme les piliers de notre partenariat avec le Sénégal, en conformité avec la Stratégie nationale de développement économique et social (SNEDS) dont ce financement n’est qu’un premier soutien pour la mise en œuvre», a déclaré Mme Vera Songwe, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour Sénégal. «Bien que certains progrès ont été réalisés, des efforts supplémentaires sont nécessaires dans les secteurs de l'énergie, de la protection sociale et du climat des affaires, surtout si le Sénégal veut atteindre une croissance de 6 pour cent et créer suffisamment d'emplois pour ses jeunes», a ajouté Mme Songwe.

Dans la même foulée, Mamadou Ndione, Economiste et chargé du programme au niveau de la Banque mondiale, précise que ce premier appui budgétaire sur les trois prévus d’ici à 2014, visera particulièrement la gouvernance dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’énergie : « Ce crédit soutient des réformes nécessaires à la mise en œuvre réussie de la SNDES en améliorant la redevabilité et la transparence dans la gestion des ressources publiques et en générant des économies dans les secteur de l’éducation, de la santé et de l’électricité qui seront réinvesties dans des programmes au bénéfice des groupes les plus vulnérables du Sénégal».

Le CSCG permettra aussi une meilleure efficience de la dépense dans le secteur de l’éducation de base et une meilleure gouvernance pour améliorer notablement les prestations dans le secteur de l’électricité.

La déclaration de patrimoine par les détenteurs d’un pouvoir public, la célérité dans la publication des rapports de la Cour des comptes, la crédibilité des budgets des universités et de l’éducation de base sont autant de résultats attendus du CSGC. Le niveau d’endettement de la société nationale d’électricité (SENELEC), l’efficience des hôpitaux ainsi que le niveau des subventions dans le secteur de l’énergie permettront aussi de mesurer la mise œuvre des réformes dans le cadre de ce financement.

Immédiatement après son approbation par le Conseil d’administration de la Banque mondiale, l’accord de financement a été signé par Mme Songwe et M. Amadou Kane, ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal, ce qui permettra de libérer la totalité du financement avant la fin de l’année en cours.

A cette occasion, Mme Songwe a transmis au gouvernement du Sénégal les félicitations de Miria Pigato, Chef du Département deRéduction de la pauvreté et de la Gestion Economique de l’Afrique l’ouest francophone, «pour les signaux positifs en matière de Gouvernance » et ses encouragements « à accélérer la mise en œuvre des réformes au cours des prochaines années.»
Cet article a été lu plus de 303 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés. Ndarinfo.com milite en faveur d'un débat citoyen constructif au service de Saint-Louis du Sénégal.


Recherche SUR NDARINFO


Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Pinterest
Instagram
YouTube








Infos People

Un cameraman en mode « dagalé ». Qui est ce ?

Un boulot de braves que seul un brave sait faire. Personne ne pourra comprendre le sacrifice qu’un...

Miss Saint-Louis formelle : « Il n ya aucune liaison amoureuse entre Niankou Sembene et moi »

Miss Saint-Louis 2014 a fait une sortie au vitriole, hier, pour couper aux court aux rumeurs qui...




Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

International

Science

Facebook | © icondock.com
Twitter | © icondock.com
Google+ | © icondock.com
Mobile | © icondock.com
YouTube | © icondock.com

télécharger notre extension