Après l’or de Sabadola, Wade et Madické Niang ont offert la voie ferroviaire Mékhé-Thiès aux Australiens

Mis en cause par la cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) suite à des mouvements de fonds suspects dont a bénéficié la Présidence, Mineral depodits limited (Mdl) s’est vu concéder… la voie ferroviaire Mékhé-Thiès et la voie 2 entre Thiès et Hann. Le décret en date du 17 octobre 2011 a été contresigné par Me Madické Niang, es qualité de premier ministre.

Vendredi 25 Mai 2012 - 11:42

Après l’or de Sabadola, Wade et Madické Niang ont offert la voie ferroviaire Mékhé-Thiès aux Australiens
Pire que l’affaire Mtl ! Libération a mis la main sur un décret spécial et pour cause. Il a été signé par le Président sortant, Me Abdoulaye Wade et contresigné par… le ministre des affaires étrangères à l’époque, Me Madické Niang, es qualité de Premier ministre par intérim. Le plus grave n’est sans doute pas la forme, mais le contenu du décret N°2011-1728 du 17 octobre 2011, qui approuve la Convention de concession de la voie 2entre Thiès et Hann. Comme le rappelle le décret, le Sénégal avait signé avec la société « Minerals Deposits limited (Mdl) Sénégal, sarl », en septembre 2004, un contrat pour la réalisation des travaux de recherche et d’exploitation de zircon, ilménite, rutile, leucoxène et des minéraux associés dans le périmètre de la Grande Côte.

Ensuite, l’Etat a octroyé, par décret n° 200761326 du 2 novembre 2007, une concession minière à Mdl et a créé, avec cette dernière, une société mixte d’exploitation dénommée « Grande côte opérations Sa » Gco qui associe une zone d’extraction, une usine de transformation métallurgique et des infrastructures de transport. Le financement global est estimé à 600 millions de dollars dont 55 millions pour le volet ferroviaire, alors que la durée de l’exploitation de la mine est fixée à 25 ans. Voilà pourquoi, explique le décret, l’Etat du Sénégal a concédé à la société Gco, la voie 2 de l’axe ferroviaire Dakar Thiès et le tronçon ferroviaire Thiès-Mékhé, « sous réserve qu’elle respecte son engagement de réhabiliter ces deux tronçons. »(…) Par ailleurs, l’Agence nationale des nouveaux chemins de fer (Ancf) est chargée d’assurer les fonctions d’autorité concédant déléguée.

A ce titre, elle est chargée de la maîtrise d’ouvrage des travaux liés à l’exécution de ladite Convention de concession. Or l’Inspection générale d’Etat (Ige) a récemment montré que cette agence, bien que n’étant pas sans objet, a englouti beaucoup de fonds, d’où un audit annoncé. Mais le plus troublant est cette faveur exceptionnelle accordée à Mdl par un décret contresigné par un ancien ministre des mines. Or, Mdl qui exploite aussi la mine de Sabadola avait été formellement mis en cause par la cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) pour des soupçons de blanchiment de capitaux, étayé par le versement à travers un tiers de 100 millions de FCFA à la présidence de la République.

Source: Libération

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET