Après la pluie, le beau temps? A quand l'économie?

Jeudi 18 Février 2016 - 16:30

Chers compatriotes, un OUF et une autre page?

Après la pluie, le beau temps? A quand l'économie?
Noyé par ce qui se dessine comme un véritable raz de marée électoral, le président sortant et candidat controversé à sa propre succession Abdoulaye Wade (86 ans officiellement) a finalement été beau joueur, nous sommes au soir de 25 Mars 2012. Après débats et entretiens avec les hommes de droit pendant presque 2 ans, les populations ont choisi et décidé leur destin au détriment des politiques.

A ce jour, je pensais que les hommes de l'écriture et de la parole vont sécher leur ancre et diminuer leur son ou recadrer les débats sur les urgences du SENEGAL (agriculture durable, emploi des jeunes, éducation des futures dirigeants du pays, la sécurité de notre petit état en terme de superficie, un monde rural qui depuis 60 croient aux promesses, mais rien, toujours ses enfants font des kilomètres pour éduquer, pour se soigner, pour s'approvisionner en eau potable...)

Mais depuis 4 années et 7 jours (du 25 mars 2012 au 16 février 2016), les paroles ont toujours retentis et les plumes n'ont jamais séché, et c'est toujours le droit qui se pose en questions d'actualités (cette fois le titre du livre : 7 ans ou 5 ans ?). Si on raisonne en mathématicien 2 comme amplitude).

La question que nous posons: les juristes du Sénégal sont plus branchés que leurs autres collègues du monde ou ils ont été forcés de ne parler que de la constitution depuis presque 6 ans.

Je reviens aux politiciens pour parler de mon domaine de pensée et de recherche. A quand l'économie? A quand les 99,7% du territoire national vont vous intéresser? tous les débats se passent à Dakar (0,3% du TN)

Un petit rappel d'une approche en économie du développement: l'approche du développement polycentrique?
Il découle de choix politiques privilégiant le développement de toutes les composantes d'un territoire selon leurs atouts spécifiques. Recherchant synergie et complémentarité, la polycentricité peut etre appréhendée selon une perspective nationale ou locale.......

Vraiment chers chargés de la parole, nous attendons des débats variés. Seuls les étudiants de droit ont des sujets d'actualité, et ceux de la médecine, des sciences, de l'économie, des ingénieurs. Aider les étudiants à écouter des sujets qui leur permettrons de préparer leur concours et examens.

Fermons cette page du droit politique pour inviter nos chers savants héritiers de Cheikh Anta DIOP à développer d'autres thématiques qui peuvent transformer notre structure économie qui tarde toujours à survoler.

Mme Fatou Sow Sarr Dr. en Anthropologie et sociologie du politique écrivait dans son article : " En respectant sa parole, le Président Macky Sall aura atteint deux objectifs : d’abord celui de relier notre futur a un passé qui a fait de nous un grand peuple et ensuite celui d’inscrire définitivement ce petit pays qu’est le Sénégal dans l’histoire en en faisant la première grande démocratie des temps modernes. Il sera alors dès lors le héros du futur de la reconstruction de l’Afrique, car sans aucun doute son acte sera suivi ou imposé à travers le Continent et le monde entier fera du Sénégal la destination de tous les démocrates". Mais à vrai dire nos dirigeants ne sont pas encore prêts à tourner la page des promesses, des slogans, des partisans.

Qui perd finalement, c'est nous, c'est vous, c'est le Sénégal dans toute sa composante-les politicards qui ont déja profité de ceux nous leur avons donnés pour construire leur villa de congé à la capitale des anciens colons et même planification la naissance de leurs enfants dans ces villas pour leur faire fuir l'Afrique et ses maux qu'ils ont causé eux même. Nous venons encore de rater le vol qui nous conduisait au sursaut du mérite et d'un changement de comportement à partir de nous même, de nos réflexion et sans participation des anciens colons.

Un Président, né au Sénégal après le départ des anciens colons, grandit dans le Sine de Bour Sine, formé par le temple du Savoir nominé UCAD, travaillé au Sénégal grâce à un père adoptif (seul faveur qu'il a dans sa vie, le reste a été un chantier pour lui), qui devait réécrire l'histoire du Sénégal et baliser le parcours de l'homme politique; mais malheureusement, il a préférer le 2 au lieu de la chanson qui n'effacera jamais dans l'histoire du Sénégal. Malgré tous ses bruits, si notre économie remuer, je pourrais pardonner.

Modou Loum; Aménagiste/Consultant en développement local

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET