Assassinat de la Sénégalaise Kaltoum N'diaye au Tchad : La meurtrière et ses copines arrêtées, son mari et le consul du Sénégal livrent plus de détails

Jeudi 5 Juin 2014 - 07:39

Kaltoum N'diaye, la Sénégalaise tuée mardi par l’ex femme de son mari au Tchad, était âgée de 34 ans, de père sénégalais et de mère Burkinabé. Son mari et elle se sont connus et mariés en 2010. De cette union est né en 2011, un garçon qui portera le nom de Mohamed. Un mariage sans ombre nous dit cet homme visiblement touché. Sans ombre certes pour le couple, mais pas pour la première épouse dont le mari s’est séparé il y a quatre mois avant la venue la semaine dernière au Tchad, de Kaltoum . Le couple habitait au Quartier de Andjari Salam, à quelques encablures du centre ville de N'djaména.

La première femme qui avait certainement vu en Kaltoum N'diaye la cause de son malheur a dû mûrir un plan de vengeance, car comme relaté hier, elle a attendu que son ex mari se rende au boulot et la bonne à la boutique, pour perpétrer son acte odieux.

Selon Daouda Samb, le Consul honoraire du Sénégal au Tchad, c’est une première dans ce pays, car il n’a jamais entendu auparavant pareil cas, depuis qu’il s’est installé au pays de Déby. Un fait qui a surpris tous les Sénégalais résidant au Tchad, car nous dit-il, bon nombre d’entre eux n’ont pas travaillé mardi à l’annonce de cet acte, et ont aussi tenu à témiogner leur solidarité ce mercredi.
« C’est la police judiciaire qui est venue me trouver pour me dire que vers onze heures hier, une femme sénégalaise a été assassinée. Ils m’ont présenté son passeport, mais je ne la reconnaissais pas. Quand j’ai vérifié le visa, j’ai remarqué qu’elle est venue au Tchad le 26 mai dernier et n’avait même pas fait 10 jours dans ce pays» nous dit Daouda Samb. C’est après que les limiers lui ont indiqué que le corps se trouvait à la morgue de l’hôpital moderne, où il s’est immédiatement rendu pour constat.

Selon la police, la première femme dont le mari s’était séparé, est venue à la maison avec trois de ses copines pour poignarder Kaltoum N'diaye comme relaté dans nos colonnes. Elles lui ont administré des coups au niveau du thorax jusqu’à ce que mort s’en suive. Son corps pour les besoins de l’autopsie est toujours à la morgue de l’hôpital moderne de N'djaména. Le souhait de son mari est qu’après autopsie, le corps de la défunte soit ramené et enterré au Sénégal.

Interpellé sur les bonnes intentions du ministère des Affaires Etrangères qui a indiqué vouloir jouer sa partition pour le rapatriement du corps de Kaltoum N'diaye, le consul honoraire a indiqué n’avoir pas encore été saisi de la question.

DAKARACTU

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET