Attentat contre Charlie Hebdo: l’analyse du philosophe Souleymane Bachir Diagne

Comment peut-on tuer au nom d’une religion ? L’essayiste sénégalais Souleymane Bachir Diagne enseigne l’histoire de la philosophie dans le monde islamique à l’université Columbia de New York. Deux jours après la tuerie de Charlie Hebdo à Paris, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

Samedi 10 Janvier 2015 - 09:20

« Mes pensées vont à ces dessinateurs d’abord qui ont perdu leur vie. Ces journalistes de Charlie Hebdo, Wolinski, Cabu, tous les autres et puis aux deux policiers qui étaient chargés de les protéger. Et je pense d’autant plus à eux et avec compassion, que, ayant vécu en France dans les années 70, ayant fait mes études en France dans les années 70, je fais partie de ceux qui étaient des lecteurs assidus d’Hara Kiri et de Charlie Hebdo. […] Je crois que s’il s’agissait de tuer Charlie Hebdo, ils ont raté leur coup parce que Charlie Hebdo c’est aussi une idée. Et je ne crois pas que l’on tue une idée qui est une certaine idée de la liberté d’expression, de la liberté de la presse qui peut aller, qui doit aller jusqu’à l’irrévérence, l’impertinence, et cette idée là, elle est immortelle. »


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET