Autosuffisance en riz en 2017 : Malick Gackou dément le Gouvernement.

L’autosuffisance en riz n’est pas pour demain. C’est ce que pense El Hadj, le président du Grand parti (Gp) qui vient de boucler une tournée dans le Walo. Et pour cause, El Hadj Malick Gackou pointe du doigt la politique mise en place par l’Etat pour l’atteinte de cet objectif en 2107 qui ne serait pas appropriée.

Jeudi 26 Mai 2016 - 19:11

Autosuffisance en riz en 2017 : Malick Gackou dément le Gouvernement.

«Partout où je suis passé dans les différentes localités du Walo, j’ai rencontré des populations enthousiastes, déterminées et mobilisées derrière le Grand parti pour changer le Sénégal. J’ai été particulièrement sensible à leurs préoccupations et leur quotidien. J’ai été surtout surpris par leur détermination à travailler non seulement pour leur terroir, mais aussi à contribuer au développement économique et social de la région mais également du pays», a déclaré El Hadj Malick Gackou qui faisait le bilan de sa tournée dans le Walo.

Selon lui, les efforts des habitants de cette partie du Sénégal doivent être accompagnés en mettant sur pied une politique appropriée. Ce qu’il compte faire quand cette possibilité lui sera donnée : «avec une politique agricole appropriée, la vallée du fleuve Sénégal devrait être non seulement le grenier du Sénégal, le grenier de l’Afrique de l’Ouest mais de toute l’Afrique» soutient-il.

Et malgré cette prédisposition, la production en riz de la vallée a fortement chuté cette année. Ce qui présage de la non atteinte de l’objectif de l’Etat qui est d’atteindre l’autosuffisance en riz en 2017 : «Les populations que j’ai rencontrées m’ont clairement fait savoir que leurs productions ont diminué. Dans ce cas, comment peut-on atteindre l’autosuffisance en riz en 2017 », s’étonne-t-il.

Et l’ancien président du Conseil régional de Dakar de poursuivre : «Si les potentialités qui sont dans cette région sont bien organisées, bien aménagées avec l’expérience de productions familiales acquise par les populations depuis plusieurs générations, la vallée peut nourrir le Sénégal et garantir l’autosuffisance alimentaire qui pourra freiner la frénésie des importations de certains produits céréaliers, le riz particulièrement. Les populations ne peuvent pas avoir d’engrais et bénéficier de financement».

Revenant sur la raison principale de son déplacement, M. Gackou révèle que son parti se porte bien et il en veut pour preuve les 273 000 cartes du Gp qui ont été achetées : «273 000 Sénégalais ont déjà acheté la carte du Grand parti. Le jour où le Bureau politique du Grand parti décidera, à la fin du processus le 31 juillet prochain, de lancer les opérations, de structuration du parti, bien évidemment, le Gp aura des responsables à Dakar, à Saint-Louis, à Guédiawaye ou ailleurs», informe-t-il.


Pressafrik

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Xam sa bop le 26/05/2016 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gackou ne fait que rabâcher ce que l'on sait déjà, mais il ne ferait pas mieux à la place de Macky. Le Sénégal reste un pays sous développé qui peine terriblement à se donner les moyens de construire une vraie politique de développement. Les petites structures familiales ne sont pas adaptées, leurs moyens sont faibles...et les gros investisseurs pensent à l'export même si certains veulent vendre au local. Les écueils sont nombreux, notamment la question de la disponibilité et de la pérennisation du foncier pour l'investisseur, question éminemment politique pour les populations, qui ont peur de se faire déposséder, alors même qu'elles n'ont pas les moyens de mettre en valeur leurs terres. Le Sénégal est à la croisée des chemins: ou bien l'agrobusiness ou bien structurer et professionnaliser les petits producteurs vivriers en montant des coopératives par exemple. L'agrobusiness "inclusif" pour les populations, porté par le PDIDAS, je pense pour ma part que c'est le tonneau des Danaïdes...c'est un langage creux qui ne repose sur rien. Quand on sait qu'on manque d'urée ou d'autres engrais de façon chronique dans le pays...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET