Bamba Dièye annonce ''la promotion des pôles de développements régionaux, la mise en place d’infrastructures portuaires et routières''

Jeudi 19 Avril 2012 - 17:32

Bamba Dièye annonce ''la promotion des pôles de développements régionaux, la mise en place d’infrastructures portuaires et routières''
Nafi Diouf Ngom a été remplacée par Cheikh Bamba Dièye au ministère de l’Aménagement du territoire. Ce dernier s’engage à régler les problèmes d’aménagement dont souffre le Sénégal et de faire de ce département un secteur stratégique pour le développement du pays.
Certes, si toute séparation est difficile, Nafi Diouf Ngom peut partir avec une satisfaction : celle d’avoir accompli un « travail remarquable à la tête de ce ministère », comme l’a dit son remplaçant, Cheikh Bamba Dièye. La satisfaction est d’autant plus grande annonce-t-elle que son bilan pour ce ministère est « reluisant » si l’on sait que qu’elle a réussit à « jeter les bases d’un développement public efficient, « conformément à la vision du gouvernement sur plusieurs axes stratégiques ». Elle a énuméré un chapelet de réalisations dont, entre autres, « la promotion des pôles de développements régionaux, avec la mise en place d’infrastructures portuaires, routières, etc. ».

La maîtrise de l’information géo-spatiale, l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’aménagement national, etc., sont autant d’actes qui ont impacté positivement la vie politique, économique et sociale des populations sénégalaises, renseigne le ministre sortant, Nafi Diouf Ngom. De tels résultats, s’ils sont obtenus, c’est, à l’en croire, grâce à l’engagement et le professionnalisme du personnel de son ministère. Ainsi, elle lui a demandé de redoubler d’efforts, d’engagements et d’énergie pour asseoir une meilleure politique d’aménagement pour la satisfaction des populations sénégalaises.


Pour Cheikh Bamba Dièye, son successeur, il reste évident que « l’aménagement est l’alpha et l’oméga de tout développement ». Ainsi, dit-il, « compte tenu de l’idéal que nous avons pour un Sénégal harmonieux, la question de l’aménagement du territoire et sa prise en compte à tous les niveaux me semblent être un impératif pour atteindre tous les objectifs du Millénaire et, au-delà, pour le développement ». Pour Cheikh Bamba Dièye, il est clair que le Sénégal est mal aménagé. « Nous avons beaucoup de problèmes liés à l’hypertrophie de la capitale, de la fange côtière, au détriment de l’intérieur du pays », a-t-il déclaré.

C’est pourquoi il estime qu’il s’agit, pour une question de justice, d’équité, de faire en sorte que les citoyens sénégalais puissent avoir le même droit, dans une République démocratique et moderne. « C’est à leur tour, ajoute Cheikh B. Dièye, de faire en sorte de répondre aux aspirations du peuple sénégalais, car énormément d’attentes reposent sur la République et il s’agit de comprendre que c’est à l’aune du travail que nous allons satisfaire le peuple, pour un Sénégal plus fort », a-t-il conclu.

Y. N. NDOYE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET