Bango : le délabrement avancé du poste de santé inquiète les populations.

Lundi 5 Mai 2014 - 00:59

Le poste de santé de Bango, un quartier périphérique de la ville de Saint-Louis, connaît un état de délabrement avancé, et si rien n’est fait, il risque de s’effondre avec l’hivernage qui se profile à l’horizon, a révélé le président du comité de santé, Yankhoba Sané.

‘’Je tiens vraiment à tirer la sornette d’alarme : ce poste de santé nous empêche de dormir. le bâtiment peut céder à tout moment’’, a-t-il dit à l’APS, invitant "les autorités locales et ministérielles ainsi que celles originaires du quartier, ou y ayant un pied-à-terre à nous venir en aide".

"Nous avons adressé des correspondances à certaines autorités pour les sensibiliser sur le sort de ce poste de santé, mais jusqu’ici aucune réaction n’a été notée", se désole le président du comité de santé, déplorant le fait que parmi ces personnes sur qui était fondé beaucoup d’espoir, certains ont fixé des rendez-vous pour venir s’enquérir de la situation, sans au finish faire le déplacement.

Finalement, pour éviter le pire et faire fonctionner le poste, le comité de santé a été obligé de faire le tour des maisons pour demander une contribution symbolique, selon M. Sané qui déplore le manque de personnel.

Les recettes sur lesquelles l’établissement pouvait compter sont négligeables et ne permettent pas de rémunérer le personnel communautaire qui ne reçoit qu’un forfait dérisoire de dix mille francs, a-t-il déploré.

Outre l’exiguïté des lieux, l’infrastructure souffre d’un manque criard d’équipements, et en période d’hivernage, elle est envahie par les eaux de pluie qui suinte de partout, indique M. Sané après une visite guidée.

Créé en juillet, ce poste de santé polarise actuellement une population estimée à 5 000 habitant éparpillée dans les localités de Bopp Bar, Barrage, Khourou Nare, Synthiane, Cote 11, Alwar, Aéroport et cité Adama Diallo, toutes des sous quartiers de Bango.

Il reçoit même des malades venant de la communauté rurale de Diama et des villages périphériques en Mauritanie, comme Thionck, Diahoss, indique le président du poste de santé qui offre toutes les prestations prescrites par le ministère de la Santé : consultations prénatales, consultations primaires, curatives, planning familial, accouchements, vaccination, etc.


APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET