Banque mondiale: 35 milliards pour l’enseignement primaire et secondaire du Sénégal (et les daara).

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé le 13 juin dernier un financement composé d’un crédit de 20 millions de dollars de l’IDA (10 milliards de FCA) et deux dons administrés par la Banque mondiale pour le compte du Partenariat mondial pour l’éducation pour 46,9 millions de dollars (environ 24 milliards) et du Fonds multi donateurs pour le renforcement des capacités dans l’éducation de 2.8 millions de dollars (environ 1,5 milliard de FCFA).

Mercredi 3 Juillet 2013 - 17:45

Banque mondiale: 35 milliards pour l’enseignement primaire et secondaire du Sénégal (et les daara).
Ce financement destiné au Projet d’amélioration de la qualité et de l’équité de l’éducation de base PAQEEB) servira à renforcer la qualité des apprentissages dans l’enseignement de base et à accroitre l’accès aux séries scientifiques dans l’enseignement secondaire, tout en améliorant globalement l’équité dans l’accès à l’éducation de base.

« Le Sénégal est profondément engagé dans la voie de l’éducation, et il a obtenu des résultats considérables, mais il reste beaucoup à faire », affirme Vera Songwe, directrice des opérations de la Banque mondiale au Sénégal. « Ce projet soutiendra les efforts du gouvernement pour apporter une éducation de qualité aux enfants défavorisés, un facteur essentiel pour les perspectives de développement du pays ».

Mme Songwe a en outre indiqué « qu’il s’agit du premier grand projet financé dans le cadre du Pilier 2 de la nouvelle Stratégie de partenariat entre la Banque mondiale et le Sénégal et visant à améliorer l'équité et la qualité de l'enseignement en droite ligne de la stratégie nationale du gouvernement pour le développement économique et social (2013-2017) qui a un pilier spécifique sur le capital humain et le développement durable ».

De l’avis de M. Atou Seck, charge du PAQEEB au sein de la Banque mondiale, « le projet portera sur les facteurs qui peuvent contribuer à améliorer les résultats des apprentissages et l'équité en abordant les aspects de l’offre et de la demande dans l'éducation et les mécanismes pour renforcer la reddition de comptes pour les résultats ».

Ainsi, a souligné M. Seck, il s’agira d’introduire des mécanismes de reddition de comptes et des primes de motivation pour améliorer le niveau des résultats d'apprentissage en lecture et en mathématiques dans les premières années de l'enseignement primaire.

Le financement permettra aussi d’améliorer la qualité de l'enseignement moyen et l'équité dans l'accès à l'éducation avec un accent sur les enfants non scolarisés en veillant à ce qu'ils reçoivent une éducation de qualité. Les institutions d'enseignement décentralisées seront également renforcées afin de mieux gérer la qualité de la prestation des services, a-t-il indiqué.

« Le taux d’achèvement de la scolarité primaire au Sénégal a fait d’énormes progrès, mais, à 65 pour cent, il est encore en-deçà de la moyenne de 70 pour cent de l’Afrique subsaharienne», a souligné Atou Seck.

Au terme de ses quatre années de mise en œuvre, le PAQEEB, le Sénégal devrait connaitre une nette amélioration des résultats d'apprentissage pour les élèves de l'enseignement primaire (en particulier les élèves de la 1ère à la 4ème année) ainsi que l’augmentation du nombre d’élèves non redoublants inscrits dans les classes de la 1ère à la 4ème année du primaire dans 5 régions en retard de scolarisation que sont Kaffrine, Tambacounda, Matam, Louga, Diourbel. Le PAQEEB devra aussi permettre l’amélioration de la transition vers les filières scientifiques et mathématiques du collège au secondaire.

Cent (100) Daaras vont bénéficier du financement du PAQEEB qui va leur offrir des ressources pour financer la réhabilitation de l'infrastructure, les frais d’enseignants de français supplémentaires, le matériel didactique et les primes de motivation pour les maitres coraniques. En retour, note M. Seck, les écoles s'engagent à mettre en œuvre un programme spécifique pour les Daaras développé par le ministère de l'Education en relation avec l'association des Daaras et à obtenir des résultats d'apprentissage, tels que mesurés par les indicateurs mesurant le niveau de compétence en lecture et en mathématiques.


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET