Bientôt un Pont sur le Ngallenka: 5 Milliards de l’Etat pour désenclaver Fanaye Walo

L’Etat du Sénégal poursuit son vaste chantier de construction d’infrastructures d’intérêt général à travers le pays. Le département de Podor n’est pas en reste. L’enclavement des villages situés entre les cours d’eau a constitué jusqu’à un passé récent la principale préoccupation des habitants. Ainsi, l’Etat du Sénégal, a entrepris depuis l’avènement de l’alternance la construction de plusieurs ponts sur les différents axes hydrauliques. Les populations des villages autour de Ngoui et Madina- Ndiatebé ont oublié les tracasseries de traversée des bacs grâce aux réalisés. Bientôt celles de Ndioum connaîtront les mêmes joies, grâce au Millénium Challenge Account.

Mercredi 25 Mai 2011 - 21:17

L'ouvrage en construction
L'ouvrage en construction
Quant aux populations de Fanaye Walo et villages environnants, la construction d’un pont sur le Ngallenka est maintenant vieille doléance satisfaite par l’alternance. En effet les travaux ont débuté depuis Janvier dernier et le chantier connait une activité intense. Le bac qui assurait la traversée des personnes, du bétail et de la production agricole est devenu un vieux souvenir car en lieu et place, c’est un barrage en terre qui a pris le relais en attendant la fin des travaux prévue dans 12 mois. Il s’agit d’un pont d’une longueur de 150 mètres sur 11 m de large posé sur des piles cylindriques en béton.

L’ouvrage sera raccordé à la route nationale2 à hauteur de Fanaye diéri par une route d’une longueur d’1,5 kilomètre. Pour Abou Sarr, Conseiller Rural à Fanaye : « Nous avions d’énormes difficultés pour joindre la route nationale en période d’hivernage ou pour évacuer les malades et les femmes sur le point d’accoucher et même pour sortir notre production agricole. C’était un handicap l’enclavement. » De son coté, Modou Ndione, Conseiller Agricole de la SAED se réjouit : « rien que le barrage en terre a permis des impacts positifs pour le développement agricole de cette zone riche d’un potentiel de 3.000 hectares de terres irrigables. Nous avons pu sortir cette année la production de 3 groupements de Producteurs, ce qui n’était pas possible depuis 30 ans.

Les quantités produites en tomates et oignon cette année sont importantes dans la zone. » Les bénéficiaires du pont, avec au premier rang, les populations de Fanaye walo, ne cachent pas leur satisfaction à l’endroit des autorités selon Abou Sarr : « Nous aurions souhaité l’organisation une grande cérémonie de pose de première pierre par Monsieur le Président de la République pour lui exprimer nos sincères remerciements ainsi qu’à Abdoulaye DIOP, Ministre du Budget natif du village et le Dg de la SAED qui s’était engagé fermement pour la construction de la piste transférée ailleurs. Nous allons voter massivement pour la réélection de Maître Wade en 2012 pour lui témoigner de notre gratitude. »
Le montant du financement du pont s’élève à 5,138 Milliards de Francs CFA entièrement pris en charge par le Budget Consolidé d’Investissement (BCI) de l’Etat et les travaux confiés à l’entreprise HENAN-CHINE, spécialiste dans la construction d’ouvrages d’art.

Correspondance Particulière
Madine NDAO


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET