CORRUPTION AU SÉNÉGAL : le Forum civil liste les secteurs les plus touchés (étude)

Le Sénégal est toujours dans la zone rouge malgré sa progression d’un point dans l’Indice de Perception de la Corruption(IPC). Classé 10e (47) mondiale en 2014, le Sénégal s’adjuge la 8e place (46) en 2015. Ce recul, est selon cette étude de Transparency International, les fruits d’une volonté politique affichée de renforcer le dispositif de prévention et de lutte contre la corruption depuis l’avènement du régime actuel ».

Mercredi 10 Février 2016 - 19:25

CORRUPTION AU SÉNÉGAL : le Forum civil liste les secteurs les plus touchés (étude)
La création du ministère de la promotion de la bonne gouvernance, l’adoption de lois qui renforcent le dispositif judiciaire, la création de l’OFNAC, le démarrage de la traque des biens mal acquis et l’engagement de certains parlementaires, sont, entre autres, des éléments qui ont favorisé cette petite performance.
 
L’indice, en filigrane, livre les secteurs les plus touchés par le fléau. La police, les Partis politiques, le système judiciaire, la fonction publique, le Parlement, le système de santé, le système d’éducation, les médias, le secteur privé, les communautés religieuses, les ONG et l’armée sont encore gangrenés par ce mal en propension.
 
Le forum civil, représentant de Transparency au Sénégal, tire sur la sonnette d’alarme, par la voie de sa représentation Saint-Louisienne, et appelle à « vigilance des composantes de la société».
 
Mame Latyr FALL, son coordonnateur qui faisait face à la presse mercredi, plaide pour la poursuite de la traque des biens mal acquis, lancée par le régime en place, en expliquant que le rechalement dans le processus pourrait se répercuter négativement sur l’indice de 2016.
 
« 25 cas ont signalé par le Procureur, or, seuls 3 dossiers ont été traités aujourd’hui », a-t-il déploré, en invitant le Président Macky SALL à s’agripper sur la gestion sobre et vertueuse qu’il avait prônée en amont de sa gouvernance.
 
 
Pour lui, la double nomination d’Awa NDIAYE entache cette dynamique.
 
« Cela choque, lorsque des personnes citées dans des affaires de biens mal acquis reviennent occuper d’importantes fonctions. Une gestion vertueuse repose sur une bonne moralité », a dit M. FALL.
 
Pour pallier à un éventuel futur enlisement, le Forum propose un plan concerté de sortie de crise de 5 ans (2016-2020), en synergie avec le secteur privé, l’exécution, le Parlement, la justice, l’Ofnac, la société civile et les médias.
 
Toujours, dans l’esprit de sa projection, l’organisation exige la maturation du dispositif juridique de prévention et de lutte contre la corruption, le changement de comportement des acteurs avec plus d’intégrité et l’application de sanctions positives et négatives contre la corruption.
 

> Suivez les explications, en vidéo ...

 

 NDARINFO.COM

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET