Saint-Louis du Sénégal - Actualités, Infos et News en direct - NDARINFO

Cameroun : un Français libéré après 17 ans de prison

Mardi 25 Février 2014 - 08:05

Michel Thierry Atangana, détenu depuis 1997 pour une affaire de détournement de fonds publics qu'il niait, a été relâché lundi après un décret présidentiel de remises de peine.

Les autorités camerounaises ont remis en liberté lundi soir un Français d'origine camerounaise, Michel Thierry Atangana, qui a passé 17 années en détention pour détournement de fonds. Michel Thierry Atangana, 49 ans, et l'ancien ministre camerounais de la Santé Titus Edzoa avaient été reconnus coupables en 1997 du détournement de 2,3 millions de dollars et condamnés à 15 ans de réclusion. Tous deux avaient rejeté les accusations portées contre eux.

Avant leur emprisonnement, Titus Edzoa, aujourd'hui âgé de 69 ans, avait démissionné du gouvernement et annoncé qu'il serait candidat face au président Paul Biya lors de la présidentielle de 1997. Michel Thierry Atangana était alors devenu son directeur de campagne.

Les deux hommes auraient dû achever de purger leurs peines en 2012 mais de nouvelles accusations avaient été portées contre eux, dont ils avaient été reconnus coupables. Ils avaient été condamnés en octobre dernier à 20 ans d'emprisonnement. Cela avait conduit la France à s'indigner, tout comme la commission des droits de l'homme de l'Onu et des organisations internationales de défense des droits de l'homme pour lesquelles ce dernier procès était inéquitable et à caractère politique.

François Hollande avait écrit l'an dernier à Michel Thierry Atangana, lui disant que, quel que soit le délit qu'il avait pu commettre, la seconde peine était particulièrement lourde. Il avait indiqué que le gouvernement français ferait tout son possible pour faire en sorte qu'il soit traité équitablement.

Cette libération intervient alors que le président Biya, 81 ans, a signé la semaine dernière un décret accordant sa grâce à une certaine catégorie de détenus dans le cadre du 50e anniversaire de la réunification du Cameroun.





Ukraine : place de l'Indépendance à Kiev, 24/2/14 EUROPE Jour crucial pour la nouvelle Ukraine

A lire aussi
Enfant de 3 ans retrouvé mort dans le Puy-de-Dôme : son père interpellé
Il hébergeait des félins chez lui : 6 mois de pMichel Thierry Atangana, détenu depuis 1997 pour une affaire de détournement de fonds publics qu'il niait, a été relâché lundi après un décret présidentiel de remises de peine.

Les autorités camerounaises ont remis en liberté lundi soir un Français d'origine camerounaise, Michel Thierry Atangana, qui a passé 17 années en détention pour détournement de fonds. Michel Thierry Atangana, 49 ans, et l'ancien ministre camerounais de la Santé Titus Edzoa avaient été reconnus coupables en 1997 du détournement de 2,3 millions de dollars et condamnés à 15 ans de réclusion. Tous deux avaient rejeté les accusations portées contre eux.

Avant leur emprisonnement, Titus Edzoa, aujourd'hui âgé de 69 ans, avait démissionné du gouvernement et annoncé qu'il serait candidat face au président Paul Biya lors de la présidentielle de 1997. Michel Thierry Atangana était alors devenu son directeur de campagne.

Les deux hommes auraient dû achever de purger leurs peines en 2012 mais de nouvelles accusations avaient été portées contre eux, dont ils avaient été reconnus coupables. Ils avaient été condamnés en octobre dernier à 20 ans d'emprisonnement. Cela avait conduit la France à s'indigner, tout comme la commission des droits de l'homme de l'Onu et des organisations internationales de défense des droits de l'homme pour lesquelles ce dernier procès était inéquitable et à caractère politique.

François Hollande avait écrit l'an dernier à Michel Thierry Atangana, lui disant que, quel que soit le délit qu'il avait pu commettre, la seconde peine était particulièrement lourde. Il avait indiqué que le gouvernement français ferait tout son possible pour faire en sorte qu'il soit traité équitablement.

Cette libération intervient alors que le président Biya, 81 ans, a signé la semaine dernière un décret accordant sa grâce à une certaine catégorie de détenus dans le cadre du 50e anniversaire de la réunification du Cameroun.

TFI


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss

Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !


ACTU PEOPLE

Dictée PGL : ces deux génies vont représenter le Sénégal au CANADA

Emil Michel Latyr FALL et Abdoulahi BA ont remporté successivement la première et deuxième place de...

Serigne Alé : Un engagement passionné au service de l’Islam !

On le voit s’activait de toutes ses forces pour arranger les rangs, vendredi, à la prière à la...

Mouhamed Moustapha THIAM, le Major des Majors de l'UFR LSH !

Il a décroché un tonnerre d'applaudissements à la cérémonie de graduation de l'UFR LSH. Toutes nos...

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
LERAL.NET