Caricature de Cheikh Ahmadou Bamba : Touba marche contre Jeune Afrique

Des disciples mourides ont marché, vendredi, à Touba, pour protester contre la publication d’une caricature de leur guide, Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), par l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, a constaté l’APS.

Samedi 30 Janvier 2016 - 11:45

Les protestataires ont spontanément pris d’assaut les principales artères de la cité religieuse, après la prière du vendredi, pour marquer leur courroux à l’endroit du magazine basé à Paris. 
Un premier groupe de fidèles, parti de la grande mosquée, en a rencontré un autre, aux abords de la route principale 28, venant du marché Ocass.

La foule scandait des slogans hostiles au magazine, appelant à l’interdiction de vente et de la diffusion de l’hebdomadaire sur toute l’étendue du territoire national.

Evoquant la polémique provoquée par le port d’un de sac de femme par l’artiste-chanteur Waly Seck, Jeune Afrique avait posté sur son site Internet une image caricaturale de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur de la confrérie des mourides. L’image retirée finalement du site Internet du journal était accompagnée d’un commentaire jugé désobligeant.

Dans un communiqué, le gouvernement sénégalais dit condamner "avec fermeté" cette caricature et promet de prendre "les dispositions nécessaires" à la protection de l’image des "figures historiques" du pays et de ses "convictions religieuses".

"Le gouvernement renouvelle tout son soutien et sa solidarité au khalife général Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, à la communauté mouride et à tous les hommes de Dieu", écrit son porte-parole Seydou Guèye, dans un communiqué parvenu à l’APS.

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Xam sa bop le 30/01/2016 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas étonnant...

2.Posté par Ass le 30/01/2016 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout est parti de WALY SECK.
Les autorités de la MOURIDIYA doivent recadrer tous ces soit-disant artistes et célébrités qui utilisent le nom de SERIGNE TOUBA dans des lieux de débauche,mais surtout arrêter de leur réserver un accueil privilégié.
Mais quand l'argent ouvre toutes les portes...

3.Posté par taalibe le 31/01/2016 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que les negres ont du temp .

4.Posté par Xam sa bop le 31/01/2016 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui peut honnêtement reconnaître sérigne Touba dans ce dessin inoffensif? Surtout quand on n'a à notre disposition qu' une unique photo que tout le monde connaît...Dommage que les Mourides réagissent comme certains fondamentalistes extrémistes le font déjà depuis longtemps, eux qui sont fiers de dire qu'ils luttent contre le salafisme...A chacun des musulmans d''en tirer ses propres enseignements...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET