Charles CAMARA: Témoignages poignants de deux directeurs de l'Institut Français de Saint-Louis.

Vendredi 27 Juin 2014 - 11:42

Charles CAMARA sur le podium de l'Institut Français avec Thierry Dessolas
Charles CAMARA sur le podium de l'Institut Français avec Thierry Dessolas

Thierry Dessolas, actuel Directeur de l'Institut Français
Thierry Dessolas, actuel Directeur de l'Institut Français
Thierry Dessolas, actuel Directeur de l'Institut Français

"Charles Camara, toujours en avance sur son temps, s’éclipse dans la force de l’âge et au sommet de sa gloire. Ce qu’il fut et voulut faire de sa vie restera pour chacun un exemple : son génie altruiste, son énergie communicative et sa générosité nous éclairent, le souvenir de sa bonté souriante nous guide.

Il fut un homme d’engagement à vocation universelle, un enseignant passionné et enthousiaste, un fin lettré, un animateur curieux de tout et présentateur hors pair, un ami attentif aux heureuses rencontres, à l’invention de soi et à l’innovation sous toutes ses formes.

Toute l’équipe de l’Institut français du Sénégal, site de Saint-Louis, dont Charles était un pilier, est unie dans le deuil qui la frappe et assure la famille de ce militant de l’intelligence et de la culture de sa profonde sympathie et de son soutien dans cette dure épreuve"

Didier Moniotte, ex-Directeur de l’Institut français
Didier Moniotte, ex-Directeur de l’Institut français
Didier Moniotte (Ex-Directeur de l’Institut français - de 2007 à 2010)

"Chers amis du Sénégal et de Saint-Louis en particulier,
Lors de ma prise de fonction comme Directeur de l’Institut français en septembre 2007, Charles fut l’un des premiers à venir me rencontrer. Professeur hors des sentiers battus, homme de lettres et philosophe à ses heures il m’accompagna dans ma tâche pendant trois années de travail intense et riche en échanges autant dans les actes qu’en pensée.

Il était plus qu’un simple visiteur, un ami, un compagnon de route. Il a pris, sans prévenir, une autre voie, comme une dernière plaisanterie, comme il avait l’habitude de faire en nous prenant toujours à contre-pied.

A présent mon Charles (il m’appelait mon directeur) tu en connais plus que nous là où tu es. Ne nous oublie pas et sois certain que tu seras toujours à nos côté. Salut l’artiste!
Avec toute ma sympathie et mon amitié à sa famille et nos amis avec qui je partage une grande tristesse".


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET