Cheikh Bamba Dièye sur les événements de Fanaye : « c’est la partie visible de l’iceberg ».

Dimanche 30 Octobre 2011 - 12:27

Cheikh Bamba Dièye sur les événements de Fanaye : «  c’est la partie visible de l’iceberg ».
Le Maire de Saint-Louis déplore les affrontements à Fanaye et se dit « meurtri » par la spéculation foncière qui règne dans le pays et qui estt la cause particulière des émeutes dans cette communauté rurale.

C’est au cours de l’émission grand Jury de la RFM que le candidat du Fsd/bj à la présidentielle 2012 a indiqué que la situation qui prévaut à Fanaye Diéry est le fruit « de la frénésie, de la spéculation et de la cupidité » dont souffre le secteur du foncier en ce moment. « C’est la partie visible de l’iceberg », a-t-il noté.

« C’est la cause de la politique de la charrue avant les beaufs» alors qu’il « faut respecter le citoyen ordinaire(…), l’associer à la décision et à la prise en charge », a-t-il martelé.

Pour mettre un terme à ce qu’il considère comme « une explosion sociale », il appelle à un audit global et immédiat du foncier en indiquant qu’il détient « les conditions de rupture de cette crise ».

Interrogé par notre confère Mamour Ibra Kane sur son bilan à mi-mandat à la tété de la Commune de Saint-Louis, l’édile de la ville lance : « je me démène comme un beau diable pour satisfaire les besoins des saint-Louisiens », « j’ai inscrit mon mandat sous le sous signe de la transparence (..), de la fermeté ».

Et pour cela, il accepte sans recul le sobriquet «d’Inspecteur Colombo » que lui collait Maître Alioune Badara Cissé lors de l’affaire des ferrailles du pont Faidherbe.

En outre, Bamba Dièye se montre toujours ferme sur sa décision de déloger les marchands ambulants de l’avenue Charles De Gaulle et confie « qu’il est hors de question qu’on retourne en arrière ».

« Nous avons créé des marchés tournants pour aider les marchands ambulants à faire les activités », a justifié le Maire.

Par ailleurs, il a promis la restructuration prochaine de l’avenue Charles De Gaulle qui aura ses « lustres urbains, palmiers et autres mobiliers ».


Cheikh Saad Bou SEYE

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par dd le 31/10/2011 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons besoin d'un homme qui dise la vérité aux senegalais sur la situation du pays. Il y tant a faire, tant d'hypocrisie, tant de corruption que si un jour les pays occidentaux stoppent leur aide, ce qui va a coup sur arriver car eux memes sont dans une situation tres compliqué. Ce jour la le Senegal serait foutu. N'oublions pas que l'Europe a demandé l'aide aux chinois pour sauver l'euro. Ils ne vont donc pas continuer de distribuer de l'argent pour des pays qui ne se developpe pas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET