Samedi 23 Mai
11:14



Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Christine Thuault s'engage pour les enfants talibés de Saint-Louis.

Mercredi 20 Février 2013 - 13:20

Christine Thuault s'engage pour les enfants talibés de Saint-Louis.
L'initiative

Après un premier séjour d'un mois en 2012 au Sénégal, dont elle a raconté le déroulement, au travers d'une exposition de photos qui s'est achevée le 16 février, Christine Thuault repart cette fois-ci pour deux mois, à Saint-Louis du Sénégal.

Me rendre utile auprès d'enfants en souffrance

« J'ai découvert les enfants talibés un peu par hasard. Après avoir élevé mes deux enfants, lorsqu'ils sont partis de la maison, je me suis demandé comment je pouvais me rendre utile auprès d'enfants en souffrance. En cherchant sur Internet, j'ai découvert que l'association Project Abroad avait un programme d'aide à ces enfants.

L'emprise des marabouts

Souvent abandonnés par leurs parents, ils vivent sous l'emprise de marabouts qui les obligent à mendier, pour rapporter de l'argent chaque jour, sous peine de sévices s'ils ne rapportent pas assez. Je me suis rapprochée de cette association, et j'ai pu partir un mois au Sénégal. »

La Maison de la Gare

Bien qu'ayant accueilli deux enfants de l'ex Zaïre, installés en France, pendant 12 ans pendant les vacances scolaires, Christine ne connaissait pas l'Afrique Noire. « En étant sur place, j'ai rencontré une association locale La Maison de la Gare. C'est pour cette association que je pars pour deux mois, en prenant à ma charge tous les frais de voyage et de séjour ».

Sensibiliser sur les droits de l'enfant

Au sein de cette association travaillent 10 Sénégalais qui se consacrent, dans leur centre d'accueil, à améliorer les conditions de vie des talibés. « Je logerai dans une famille sénégalaise et pendant mon séjour, je m'occuperai des enfants en les soignant, en jouant avec eux, en leur préparant des repas et en leur donnant des cours. J'irai aussi dans les daaras (écoles coraniques) pour les soigner et sensibiliser les marabouts sur les droits des enfants ».

Avec les dons qu'elle a recueillis, Christine projette d'acheter du petit matériel, du mobilier et des médicaments sur place. « Je veux gérer moi-même ces fonds, et faire travailler les artisans locaux. »

Ouest-france.fr




Recherche SUR NDARINFO

Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube
Rss
http://www.leral.net/
Le People de Ndar

PHOTO - L'administration en mode Classe à l'ouverture du Festival de Jazz

Le gouverneur adjoint chargé des affaires administratives et le Préfet de Saint-Louis bien habillés...

La commision PRESSE du Festival de Jazz en force !

Les belles dame de la Commission chargée des relations presse sous toutes ses splendides parures...

Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !
Discussions sur Le Forum

Assainir Saint-Louis

Vendredi 17 Avril - NDARIEN

Conscience républicaine

Lundi 16 Juin 2014 - Khassoum Touré