Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Communiqué de la Réunion du Conseil des ministres du 21 février 2013.

Jeudi 21 Février 2013 - 20:31

Communiqué de la Réunion du Conseil des ministres du 21 février 2013.
Le Conseil des Ministres s’est réuni au Palais de la République, le jeudi 21 février 2013, sous la présidence du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Macky SALL.

Le Président de la République a adressé un mot de bienvenue au nouveau Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur Informel, Alioune SARR, non sans rappeler les principes sacro-saints qui guident une bonne action gouvernementale, basée sur la solidarité et l’engagement sans faille pour la satisfaction des attentes citoyennes.

Abordant le premier point de sa communication, le Chef de l’Etat, a évoqué la nécessité du renforcement du secteur des transports, comme outil essentiel, pour l’aménagement du territoire et le développement économique en général.
Il a, à cet effet, insisté sur la nécessité d’améliorer la mobilité inter urbaine et inter régionale afin de respecter le principe fondamental de continuité territoriale. Ces efforts doivent aussi permettre d’assurer un déplacement des voyageurs dans des conditions de sécurité et de confort convenables.

Le Chef de l’Etat a ainsi donné des instructions au Premier Ministre, afin de promouvoir une meilleure structuration du secteur du Transport urbain.

Il a également demandé au Premier Ministre de concevoir une stratégie favorisant l’amélioration du transport inter régional, qui inclura l’action des collectivités locales concernées, aux fins notamment, de lutter contre l’enclavement dans certaines parties du territoire.

Le Chef de l’Etat a, par la suite, demandé la finalisation de l’exécution du projet de renouvellement du parc de transport public, afin d’améliorer le réseau de banlieue et celui national.

Sur le cas particulier de la société Dakar Dem Dikk, le Président a relevé les difficultés de cette entreprise, qui tournent autour d’un endettement excessif, associé à un contentieux social préoccupant. Il a rappelé, à ce propos, toute sa détermination, à faire assurer la pérennisation de l’outil de travail, qui passe d’abord par le règlement rapide du passif dû par l’Etat.

Le Chef de l’Etat a, ensuite invité le Premier Ministre à étudier les possibilités d’un renforcement du patrimoine financier de Dakar Dem Dikk. Il a également chargé le Chef du Gouvernement, en rapport avec le Ministre des Infrastructures et des Transports, de lui soumettre un plan de réhabilitation du parc de bus de la société et d’envisager la mise en place d’un centre de formation de technique automobile à dimension sous-régionale, pour améliorer la plate-forme de maintenance.

Il a à cet effet demandé que soit incessamment engagée la procédure de régularisation foncière des dépôts de Ouakam et Thiaroye.

Abordant l’orientation des bacheliers dans les Universités, le Président de la République a requis la mise en œuvre rapide d’un plan de prise en charge efficace et cohérent.

A ce titre, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre d’étudier, dans les plus brefs délais, les possibilités de placement des bacheliers non orientés dans les établissements d’enseignement supérieur privés, homologués par le CAMES, et d’en mesurer les incidences financières. Il a ensuite préconisé des concertations autour du Premier Ministre, avec les différents chefs d’établissements d’enseignement supérieur homologués par le CAMES, pour trouver les solutions durables à ce problème.
Concernant son agenda, le Président de la République a informé le Conseil de l’audience qu’il a accordée à Monsieur Michel Sainte-Marie, Maire de Mérignac, avec qui, il a abordé des points relatifs aux possibilités de coopération décentralisée dans le domaine de la santé, des infrastructures et des transports.

Le Président de la République a également fait part au Conseil du Sommet extraordinaire de la Communauté des Etas Sahélo-Sahariens, consacré à la réorientation des objectifs et missions de la CEN-SAD.
Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, informé le Conseil, de sa participation sur invitation du Président Yaya JAMMEH, aux cérémonies marquant le 48eme anniversaire de l’indépendance de la Gambie.

Le premier Ministre, dans sa communication, a rendu compte au Conseil des activités gouvernementales, en revenant d’abord sur la réunion interministérielle qu’il a présidée le 18 février 2013 et consacrée au suivi du plan d’urgence de lutte contre les inondations
Le Premier Ministre a également abordé dans son compte rendu la réunion tenue le 20 février 2013 et consacrée aux projets d’emploi des femmes et des jeunes.

A ce sujet, le Chef du Gouvernement a mis l’accent sur les cinq projets visant à renforcer la formation, l’autonomisation des femmes et le développement d’activités génératrices de revenus à travers les différentes lignes de crédits prévues et qui sont gérées par le Ministre chargé de l’Entreprenariat féminin.

Concernant l’emploi des jeunes, le Premier Ministre a indiqué au Conseil qu’une réflexion approfondie sera conduite par les départements ministériels concernés, pour déterminer avec tous les intervenants, le dispositif institutionnel approprié afin d’assurer l’exécution correcte des actions, leur pilotage ainsi que l’activité de suivi-évaluation des projets adoptés.
Le Premier Ministre a, par ailleurs, rendu compte au Conseil de la réunion consacrée à l’examen d’un modèle financier performant en faveur de SENELEC et à la mise en œuvre d’un système de sécurisation de l’approvisionnement en combustibles de cette entreprise, au cours de l’année 2013.

Le Ministre de l’Economie et des Finances a informé le Conseil de la réunion du conseil d’administration de la Banque Mondiale, tenue le mardi 19 Février 2013, au cours de laquelle l’institution a examiné et adopté à l’unanimité le document de stratégie de partenariat pays (CPS) en faveur de la République du Sénégal, sur la période 2013-2017.

Le Ministre de l’Energie à informé le Conseil des discussions en cours entre les acteurs de la filière et l’Etat pour mettre définitivement le pays à l’abri des pénuries de gaz.

Il a aussi indiqué que des mesures ont été arrêtées par son département pour faire face à la situation. L’Etat a ainsi consenti un effort financier exceptionnel (2,3 milliards de francs CFA) au titre des compensations accordées à la Société Africaine de Raffinage (SAR), pour l’aider à juguler ses pertes commerciales.

Le Ministre de l’Agriculture a informé aussi le Conseil du bon déroulement de la campagne de commercialisation arachidière.
Le Ministre des Infrastructures et des Transports a informé le Conseil de la mise en œuvre d’un important programme d’ouverture de pistes de production dans l’ensemble des quatorze régions du pays.





Recherche SUR NDARINFO


Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube
Rss





Le People de Ndar

Il faut honorer Ndiawar FALL de Guet-Ndar !

Pour la qualité de son engagement, pour la fidélité de son attachement à son terroir. Pour avoir...

DETHIE SENE et son look déchirant aux Régates !

Sacré Déthié, toujours imprévisible !



Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !






Le Forum des Saint-Louisiens

Annonces gratuites à Saint-louis (Achats et Ventes)

Mercredi 26 Novembre - Gorou Ndar

Assainir Saint-Louis

Lundi 29 Septembre - NDARIEN

Conscience républicaine

Lundi 16 Juin - Khassoum Touré


Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

Monde

Science

Facebook
Twitter
Google+
Mobile
YouTube

télécharger notre extension