Conséquences des bouillons alimentaires : l’hypertension et le diabète « ravagent » Saint-Louis (études)

La présence quasi systématique des bouillons alimentaires n’est pas sans conséquences sur la santé des sénégalais. Des pathologies comme l’hypertension ou encore le diabète « ravagent » la région nord du pays à cause de cette substance outrageusement usitée dans les cuisines sénégalaises. D’inquiétantes révélations faites ce mardi par le directeur du Centre de traitement du diabète de Dakar, Pr Saïd Nourou Diop.

Mercredi 19 Septembre 2012 - 14:54

Conséquences des bouillons alimentaires : l’hypertension et le diabète « ravagent » Saint-Louis (études)
Bon nombre de maladies non transmissibles liées à la mauvaise alimentation prennent des proportions insoupçonnées dans certaines régions du Sénégal. A Saint Louis par exemple, une étude réalisée en 2009 et publiée l’année suivante a conclu que 48% de personnes sont atteintes d’hypertension, 10% de diabète et 46% de troubles liés à la graisse.

Le Pr Said Nourou Diop qui a rendu publique cette étude ce mardi à Lagos (Nigéria), en marge du Forum régional de création de la valeur partagée, précise néanmoins qu’elle est réalisée à partir d’un échantillon représentatif de 1500 personneset démontre que les sénégalais mangent mal.

Se confiant à nos confrères du « Quotidien », Pr Diop met cette mauvaise habitude alimentaire sur le compte des bouillons utilisés au cours des repas. Par ailleurs, « il y a encore 20 ans, le Sénégal n’avait pas 5% d’hypertendus. Mais c’est en 1990 à Pikine, dans le cadre d’une étude locale, qu’ils ont révélé plus de 25% de personnes souffrant d’hypertension », exemplifie le médecin spécialiste.


Pressafrik

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par MAFALL le 21/09/2012 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A propos des bouillons et de la nourriture.
Vous savez il y'a des choses heureuses ou malheureuses qui dépendent de nous et d'autres qui ne dépendent pas de nous. Les bouillons font partie des premières c-a-d celles qui dépendent de nous donc nous pouvons aujourd'hui même nous séparer de cette saleté parce que il y'a vingt ans encore on ne connaissait pas ça ( voir le nombre hypertendus 5% il y'a 20 ans). Et puis osons le dire, l'état doit à travers ses structures interdire par une loi la fabrication des bouillons sous quelque forme qu'elle soit à moins que dans sa docilité criminelle l'état ne veuille diminuer encore plus la population à nourrir. Pourtant ca peut être une injonction de la banque mondiale. Pauvre de nous.

2.Posté par zoumba le 02/10/2012 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi je ne suis pas dictateur chez moi, mais là c'est radical; j'ai carrément INTERDIT les bouillons de toutes natures

3.Posté par mouhamad le 04/02/2013 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
INCHA ALLAH CHIFAA OUNL’LI N’NASSI
Produit à base de racines et de plantes
ANTISEPTIQUE, PREVENTIF, CURATIF (Terminus L 5 Dakar Tél : 766622233. Enda Plantes)
Soigne plusieurs maladies : Elimine les vers pour un bon fonctionnement de l’appareil digestif. Lave la vessie, les poumons. Efficace contre la fatigue, l’insomnie, les maladies de la peau (élimine les boutons, les pustules, les démangeaisons (usage externe), l’eczéma (ndoxu sitti), syphilis le diabète, les maux de dents et de gencives (cons. après cure-dents), les maux de ventre, la toux, les maux de poitrine, de jambes, les plaies tenaces, les pieds d’athlète. Masser après rasage. Règles douloureuses. Collyre pour conjonctivite (maux des yeux)
Avis : 30 minutes après consommation boire beaucoup d’eau.
RESULTAT DE L’ANTIBIOTIQUE NATURELLE : “ NDOXU SETAL BIIR AK BITTI YARAM OU NDOXU SITTI “
- DIURETIQUE - LAXATIF - APPETIT – BON SOMMEIL (REPOS = REMEDE DE LA FATIGUE EXTREME) - SENSATION DE BIEN-ETRE – RAJEUNISSEMENT - PUISSANCE SEXUELLE – ETC…
Boire 1 verre à thé matin, midi, soir au coucher après dîner.
22 ans d’expérience : Conseil : Laver régulièrement l’interne du corps. et boire suffisamment d’eau (8 à 10 verres) tout au long de la journée pour stimuler le drainage des urines et des selles. Tél : 70 703 09 44 Tivaouane.
Nos ancêtres consommaient du "N'djacque" pour régulariser les excès de sucre, sel, huile et graisse. A cause de la conccurence entre soin naturelle et soin moderne que les Docteur et Pharmaciens défendent souvent en parlant de dosage, il font peur aux gens qui ont tendance à délaiiser les "garabous wolofs" il me semble que c'est ce qui fait une augmentation du taux des maladies citées par l'auteur de l'article.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET