Contribution- Alerte aux dérapages dans l'arène: Le cri d'alarme d'un Poète !

Par Zoumba Sow

Jeudi 4 Août 2011 - 23:18

Contribution- Alerte aux dérapages dans l'arène: Le cri d'alarme d'un Poète !
Le Poéte adore le folklore pré-lutte sénégalaise, tout le folklore.
Le Poéte regarde le combat en frissonnant, tout le combat.
Le poéte abhorre le vandalisme post-combat, tout le vandalisme

Au nom du sport, de la religion, de la politique,
et que sais-je encore,
on fonce tout droit vers l'anarchie.

Quand son pays sombre dans une violence
Due à la simple défaite d'un lutteur,si populaire soit-il,
Il se doit le poéte de crier sa rage.
Car son Sénégal un pays aussi doux, aussi aimé, aussi digne,
Celui des braves, celui des saints et des héros, celui des parangons de toutes disciplines,
Est loin de mériter la spontanéité de ces réactions épidermiques.

En réalité, un amateur de lutte n'a pas son favori;
Il vit seulement sa passion, son sport qu'il aime.
Alors insconsciemment il continue de cultiver ses foi et passion
Par simple transfert sur tel ou tel autre lutteur.
On ne se choisit son champion que parce qu'on lui trouve
Ou lui affecte certaines qualités, physiques, morales, intellectuelles..
Pourquoi alors tous ces dérapages monstre,
Quand le vainqueur pourtant a immédiatement embrassé le vaincu ?
BALLA GAYE et TYSON, on l'a bien vu, sont restés relativement lucides tous deux.
Ils ont compris que malgré tout le ramdam, le cadre reste celui du sport avec toutes ses belles vertus.
Hier au soir le Poéte a vu sa fille frôler l'hystérie
parce que "son" Balla aurait gagné,
sa femme se tordre
parce que "son" Tyson aurait perdu.
C'était pourtant prévu.
Cette ambiance qui égaye les maisons, on en rit toujours d'ordinaire.

Mais les informations lui parvenant du clan des proches de nos champions ne les honorent pas.
Ils ont saccagé les biens mobiliers de leur idole, pour clamer leur déception.
C'est ainsi que l'on y pleure
Et du côté de chez Balla pour commencer, un supporter poignardé, ....
C'est ainsi que l'on y jubile

Il semble qu'un toilettage de ce sport s'impose aujourd'hui,
Car il ouvre la porte à tant de violences dans et hors de l’arène.

il faut intervenir juste dans les écuries de lutte, leur enseigner les notions de culture et citoyenneté. Faire intervenir les femmes pour "adoucir" ce climat dans la lutte (puisque les femmes adorent ce sport, il faut qu'elles en soient actrices). Former des femmes arbitres de lutte sénégalaise, voilà ce que proposerait LE POÈTE.

[http://zoumba.e-monsite.com/]

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET