Cour d’assises de Saint-Louis : Accusé de meutre,’Thiama’’ a été condamné à dix ans de travaux forcés.

Mercredi 20 Juin 2012 - 12:50

Cour d’assises de Saint-Louis : Accusé de meutre,’Thiama’’ a été condamné à dix ans de travaux forcés.
La Cour d’assises de Saint-Louis s’est penchée, ce mardi, sur le meurtre de Moustapha Abdoul Razac Fall dit Fandy commandité dans la nuit du 2 à au 21 aout. Le présumé assassin Mamadou Dieng dit ‘’Thiama’’ a été condamné à dix ans de travaux forcés.*

Poursuivi pour assassinat, Mamadou Dieng ‘’Thiama’’ a été condamné mardi à dix ans de travaux forcés par la Cour d’assises de Saint-Louis qui a requalifié les faits en meurtre.

Cette affaire avait défrayé la chronique à Guet-Ndar dans la nuit du 2 à au 21 aout 2007 et a été marquée par le décès de Moustapha Abdoul Razac Fall dit Fandy, tué par arme blanche.

Alertée par un coup de téléphone, le commissaire de police de Sor se déplacera sur les lieux et informé du décès de Fandy au cours de son évacuation à hôpital régional après une altercation avec son homologue surveillant de plage.
Le certificat de genre de mort conclut à un ‘’décès des suites d’une forte hémorragie par plaie par arme blanche ayant perforé le poumon gauche’’.

Il expliquera à la barre avoir eu une altercation avec la victime à la suite d’une réclamation qu’il lui faisait d’une somme de 3000 destinée préalablement à une popote.

Les choses vont dégénérer entre les deux amis qui vont s’expliquer par une bagarre qui a abouti à la mort de Fandy qu’il ne ‘’souhaitait pas’’.

Des propos qui n’ont pas convaincu avocat général Abdoulaye Diagne qui écarte la thèse de la bagarre choisie pour atténuer sa responsabilité dans cette affaire.

L’accusé avait une dent contre la victime qui avait bénéfice d’une affectation à un poste convoité dans ce milieu, a-t-il dit pour expliquer son geste.

L’intention de donner la mort ainsi que les moyens de la donner sont établis, selon l’avocat général qui a requis 20 ans de travaux forcés. Les avocats de la défense me Mamadou Ciré ba a invité la cour a une requalification des faits en meurtre.

Il a nié la préméditation accablant la victime qui a été à l’origine de la bagarre pour n’avoir pas voulu répondre à la requête de son client de recouvrer son argent.

Mame Sidy Diagne

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET