Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Crise malienne : un expert sénégalais invite les médias à jouer leur rôle.

Mercredi 23 Janvier 2013 - 10:06

Crise malienne : un expert sénégalais invite les médias à jouer leur rôle.
La crise malienne suscite d’intenses réflexions au sein de la diaspora sénégalaise établies aux Etats-Unis où un débat sur les ondes du National Public Radio (NPR) a regroupé, hier, plusieurs experts sur la question.

Joint au téléphone à la suite de ce débat, le professeur Magueye Seck, qui était l’un des invités à cette émission, a soulevé l’obligation pour les médias ouest-africains de sensibiliser les populations sur les dangers de cette crise dont ‘’les ramifications peuvent être fâcheuses’’.

En déplorant un ‘’désintéressement’’ des organes en ligne sénégalais, plongés dans les remous de l’actualité politique nationale, il appelle ces derniers à jouer pleinement leur rôle d’éveilleur des consciences’’.

‘’C’est une situation grave qui sévit à nos frontière mais les medias préfèrent se focaliser sur d’autres sujets moins importants’’, déplore ce sociologue, professeur de Justice et Criminologie au Curry Collège de Massachusetts (Boston).

Pour lui, ‘’la crise malienne est une question de sécurité’’ et que les conséquences de cette tragédie peuvent être plus graves que les effets du génocide rwandais.

‘’On risque d’avoir une situation plus grave qu’un génocide. Il faut que nos Etats se préparent en assumant leur souveraineté. Pour mettre fin à cette brutalité, tous les acteurs doivent combiner leur force’’ a-t-il exigé en indiquant que les sénégalais sont mal informés sur les conséquences directes de cette crise.

En outre, selon le professeur, la connexion entre la crise algérienne avec celle du Mali, l’obligation pour la France de défendre ses intérêts stratégiques en plus des craintes de représailles islamistes qui persistent doivent sortir les médias du cercle de silence qui les emprisonnent.

‘’Nous devons contribuer aux réflexions et faire nos propres analyses de la situation’’, lance le professeur Seck.

Cheikh Saad Bou SEYE



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés. Ndarinfo.com milite en faveur d'un débat citoyen constructif au service de Saint-Louis du Sénégal.

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube
Rss


Recherche SUR NDARINFO




Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

Le People de Ndar

Les jeunes travailleurs de l'Ugb, en force !

Dynamiques et engagés, les jeunes travailleurs de l'Université Gaston Berger sont conscients des...

SOUVENIRS: Des membres du M23 de Saint-Louis, libérés après une nuit de détention au Commissariat de SOR

Dans nos archives, des membres du M23 de Saint-Louis libérés le 28 janvier 2012, après une...

Le plus âgé des Conseillers municipaux, élu Président de la Commission sport, loisirs et vie associative

Que ceux qui pensent que le sport est exclusivement réservé aux jeunes se détrompent. Le nouveau...








Réactions des Internautes



Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

Monde

Science

Facebook
Twitter
Google+
Mobile
YouTube

télécharger notre extension