Culture: Ablaye Cissokho chante ses « racines ».

Jeudi 9 Janvier 2014 - 20:38

Un nouvel album, des mélodies plurielles, un voyage lointain au cœur de la tradition africaine, « Mes racines d'Ablaye Cissokho de son vrai nom Kimintang Mahamadou Cissoko, est simplement sublime. L'artiste qui a présenté les facettes de cette nouvelle merveille, ce jeudi, à l'Institut Français de Saint-Louis va donner l'avant-gout au public saint-louisien, demain. À ne pas rater.

Chéri par sa ville Saint-Louis qu'il aime tant, Ablaye est devenu un vrai citoyen du monde et les savoureux décibels sonores qu'il disperse à travers les continents ont fini de faire de lui, un ambassadeur de la culture africaine, au grand bénéfice de son terroir.
« Saint-Louis m'a tout donné », a-t-il soufflé ce soir aux oreilles de Ndarinfo alors qu'il faisait face à la presse. « Je suis le premier défenseur de la ville. Mon nom est lié à Saint-Louis », lâche-t-il fièrement entouré, d'acteurs culturels de renom, ses amis sempiternels qui l'accompagnent fidèlement dans le combat noble et culturel qu'il a engagé.

« Mes racines » sont ainsi lancées pour symboliser l'enracinement profond à une tradition riche et profonde et qui font de cet artiste un maitre dans sa musique, sa façon de bercer sa Kora. « A travers « Mes racines », je veux rendre hommages à mes parents », explique le Koriste. Alors, l'amour, la femme, la vie, les valeurs cardinales d'une civilisation sont chantés pour exacerber la grandeur humaine de toute l'humanité.

« Le griot rouge » emballe dans ce nouvel opus explosif des sonorités multicolores, pluriethnique pour universaliser son message. « Les ethnies sont représentées par des instruments », dira-t-il. « J'ai voulu m'entourer de cette pluralité ethnique, l'exporter pour que d'autres gens puissent découvrir la valeur de la musique traditionnelle », souligne cet auteur-compositeur.

Ndarinfo.com


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET