DIAPALANTE OUVRE SES PORTES: plus de 30 ans « d’histoire commune » et un « dynamique partenariat », toujours au beau fixe.

Diapalanté, le nouveau siège de Partenariat a été inauguré, ce matin, en présence du Maire de Saint-Louis, du Président de Partenariat, du Gouverneur de région, de notabilités coutumières et autorités éducatives, de chefs de services régionaux et municipaux, d’un représentant de l’ancien maire Abdoulaye DIAW « Chimère ».

Lundi 11 Juillet 2016 - 18:08

Le Président et la Coodonnateur du Partenariat, le maire et le Gouverneur coupent le ruban. Crédit Photo: NdarInfo
Le Président et la Coodonnateur du Partenariat, le maire et le Gouverneur coupent le ruban. Crédit Photo: NdarInfo
Le chantier-école du Partenariat, projet démonstratif pour les métiers du patrimoine et du développement durable, arrive à son terme et offre aux yeux des Saint-Louisiens, une bâtisse majestueuse qui force l’admiration.

Diapalanté (entraide en wolof) qui  matérialise 30 ans  de présence de l’association le PARTENARIAT à Saint-Louis va  abritera un centre d’insertion par le travail accueille des jeunes de 18 à 25 ans «  afin de leur permettre de se réinsérer dans la vie  sociale grâce à des  activités professionnelles innovantes ». 

Le parcours proposé a pour objectif de favoriser annuellement  l’intégration d’une quinzaine de jeunes de Saint-Louis, certains en conflit avec la loi, dans le monde professionnel.

 

«  Ce bâtiment est le symbole de reconnaissance du travail accompli. Il s’est inscrit dans l’évolution de notre histoire commune. Lille – Saint-Louis, «  même père, même mère », comme vous dites à Saint-Louis », s’exclame Jean-Claude POLLEFOORT, Président du Partenariat.

« C’est un témoin réciproque de notre coopération puisque l’Etat sénégalais lui-même nous a accordé le terrain en bail emphytéotique », a ajouté M. POLLEFOORT qui adresse de vifs remerciements à «  tous les partenaires qui ont permis de concrétiser ce beau projet ».


 

Mansour FAYE, le maire de Saint-Louis, a relevé le « caractère particulier » de la cérémonie d’inauguration de ce centre implanté sur l’ile nord (Lodo), en indiquant qu’elle «  consacre des décennie  de collaboration entre la ville de Lille et celle de Saint-Louis ».

« Ce partenariat qui a atteint son âge d’or, a de beaux jours devant lui, puisque l’engagement de nos deux villes, reste intacte, ou même, renforcé »a déclaré le maire qui a rendu de vibrants hommages à l’ONG Le Partenariat, «  pour la mise en place de cette structure dont la finalité entre en droite ligne avec la Politique de Sauvegarde et de Mise en Valeurs du Patrimoine de Saint-Louis (Psmv).

« Vous venez de démontrer qu’il est possible de construire en ancien sans altérer l’esprit de conservation des ces bâtiments historiques », a laissé entendre le maire qui invite les Saint-Louisiens à s’inspirer de ce « chef d’œuvre architectural ».

«  A travers Le Partenariat, la ville a beaucoup investi dans notre cité », a ajouté l’édile, en estimant que « les perspectives sont intéressantes » dans le cadre de cette collaboration qui pour M. FAYE, est « d’une importance capitale ».

Il faut rappeler que DIAPALANTE est le fruit d’une longue réflexion avec les architectes ayant participé à l’élaboration du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur de l’île Saint-Louis (PSMV), la construction de l’édifice donne l’occasion aux jeunes manœuvres de s’imprégner des normes à respecter dans la production de  la Brique de Terre compressée (BTC). Ces formations et accompagnements ouvrent des perspectives de carrières professionnelles dans ce domaine.

 

«  Ce projet est un modèle de construction en termes de respect des procédures, de mobilisation d’architectes qualifiés, d’implication du savoir-faire local, de la qualité de la réalisation et de l’offre de formation par le chantier-école », a noté le coordonnateur du Partenariat Nicolas DUPUY.

« C’est un modèle en matière de développement durable par la mise en valeur de matériaux locaux ( Brique de terre comprimée ), dira M. DUPUY qui pense que DIAPALANTE matérialise parfaitement certains objectifs déclinés à travers le Plan de Développement touristique (Pdt).

«  L’objectif est de s’appuyer sur  les terrains mis en œuvre comme terrain de formation des jeunes sur des métiers innovants », renseigne le coordonnateur qui annonce la création de «  filières  locales autonomes » par « la formation d’artisans locaux et la structuration des entreprises sur des secteurs clefs, en lien avec les changements climatiques ».

  >>> Suivez le film de l’inauguration de Diapalanté ...
 


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET