Dakar espère mobiliser 1.853 milliards au Groupe consultatif de Paris

Lundi 20 Janvier 2014 - 21:50

Le Sénégal se rendra au Groupe consultatif de Paris le 24 février prochain avec l'ambition de mobiliser quelque 1.853 milliards de francs CFA auprès de ses partenaires, a annoncé, mercredi à Dakar, le ministre de l'Economie et des Finances, Amadou Bâ.

"Nous allons à Paris pour rechercher 1.853 milliards de francs CFA au niveau des partenaires techniques et financiers, mais la participation attendue du secteur privé est de 1.111 milliards de francs CFA. Ce qui fait un total de 2.964 milliards", a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec le secteur privé, en perspective de cette rencontre de Paris.

Selon le ministre de l'Économie et des Finances, l'objectif majeur du groupe consultatif de Paris est de mobiliser l'ensemble des partenaires autour du Plan Sénégal émergent.

"Ce rendez-vous offre au gouvernement une plateforme internationale pour présenter sa stratégie d'émergence économique, renforcer les liens avec les bailleurs et investisseurs, offrir des opportunités d'affaires à notre secteur privé", a indiqué Amadou Bâ.

Faisant une présentation sur le Plan Sénégal émergent (PSE), Moustapha Bâ de la Direction de la prévision et des enquêtes économiques (DPEE) a déclaré que "ce plan, c'est la mise en cohérence des axes stratégiques, d'objectifs sectoriels et lignes d'action aux projets et programmes de développement dans un cadre budgétaire sur la période 2014/2018".

Il a évoqué 190 "actions prioritaires, soit 42 % sur les 451 actions et mesures qui ont été identifiées dans le cadre de ce plan", précisant que le Plan Sénégal émergent met également l'accent sur 102 projets publics dans les secteurs d'appui à la croissance.

Au nom du secteur privé national, le président du Conseil national du patronat (CNP), Baidy Agne, a salué l'initiative du gouvernement qui a décidé de présenter ses projets structurants aux acteurs économiques.

Pour le ministre de la Promotion des investissements et du Partenariat Diène Farba Sarr, "le gouvernement a pris l'engagement de faire du secteur privé un moteur et un acteur de la croissance".

Cette année, a expliqué M. Sarr, "une journée spéciale sera accordée au secteur privé". "Le gouvernement entend consolider les réformes macro-économiques et structurelles", a-t-il ajouté.

Les projets du Plan Sénégal émergent ont été présentés aux représentants du secteur privé dans le but de "les associer pour leur plus grande appropriation".

Différentes structures étaient représentées à cette réunion. Il s'agit notamment de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES), de l'Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS), du Conseil national du patronat (CNP), du Mouvement des entreprises du Sénégal (MDES), entre autres organisations.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET