Dakar et Nouakchott signent un accord de fourniture d'énergie électrique

e Sénégal et la Mauritanie viennent de signer un accord de fourniture d'énergie électrique devant permettre à Dakar d'enlever, à partir de mars 2015, 80 à 120 mégawatts dans un premier temps, puis 250 mégawatts ultérieurement, a-t-on appris de source officielle, mercredi à Dakar.

Jeudi 12 Septembre 2013 - 06:32

Dakar et Nouakchott signent un accord de fourniture d'énergie électrique
Les présidents sénégalais Macky Sall et mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz "se sont réjouis des négociations entre la SENELEC (société d''électricité) du Sénégal et SOMELEC (électricité) de Mauritanie, qui sont parvenues à un accord sur la fourniture d’énergie électrique à partir du gaz", indique un communiqué conjoint des deux chefs d'Etat.



Le chef de l’Etat mauritanien a effectué mardi et mercredi à Dakar une visite d’amitié et de travail.



A cette occasion, il a signé avec Macky Sall un accord de fourniture d'énergie électrique en vertu duquel "la Mauritanie va fournir [du courant électrique] et le Sénégal va enlever 80 MW mégawatts), à partir de mars 2015, au prix coûtant, pour la première phase du projet".



"Cette puissance pourrait être portée à 120 MW si les conditions techniques d’évacuation de l’énergie le permettent", annonce le communiqué conjoint dont l'APS a obtenu copie.



La même source explique que "concernant la deuxième phase du projet, la Mauritanie va fournir jusqu’à 250 MW au Sénégal, au prix coûtant". "A cet effet, une ligne d’interconnexion point à point entre Nouakchott (Mauritanie) et Tobène (Sénégal) sera nécessaire."



"Les deux chefs d’Etat engagent les structures concernées (la SENELEC et la SOMELEC) à finaliser conjointement, avec les institutions financières, les négociations relatives à la réalisation de cette ligne".



"La Mauritanie s’engage à associer le Sénégal dans les négociations avec les différents acteurs impliqués dans l’approvisionnement en gaz [...] le financement, la construction et l’exploitation du projet de production d’électricité à partir du gaz", rapporte le texte.



Il annonce que, dans le domaine des mines, les présidents Aziz et Sall "ont réitéré leur engagement à développer le projet minier industriel commun de part et d’autre, avec, notamment, le gisement de Matam pour le Sénégal, et ceux de Bofal et Loubeira, pour la Mauritanie".



"En ce qui concerne la transhumance, les deux chefs d’Etat se sont réjouis de la signature d’un protocole d’accord en février 2013 et ont, à ce sujet, donné leurs hautes instructions pour une tarification harmonisée de l’eau auprès des forages, pour les cheptels sénégalais et mauritaniens", est-il encore écrit dans le communiqué.



La Mauritanie et le Sénégal sont membres, avec le Mali et la Guinée, de l'Organisation de la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), organe d'intégration régionale, notamment dans le domaine de la production d'énergie hydroélectrique.
aps

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET